Coupe du monde de hockey sur glace 2022 : Slovaquie – France en ligne

Les joueurs de hockey slovaques ont remporté leur première victoire dans le groupe A lors de la Coupe du monde 2022 en Finlande. Ils ont battu leur adversaire (13 mai) de France 4 : 2 et marqué le plein de points lors du match d’ouverture du championnat.

Pavel Regend a réussi à ouvrir le score à la 11e minute après un tir du revers. Les spectateurs ont attendu le prochain but jusqu’à la deuxième période et les fans slovaques étaient à nouveau heureux. La capitainerie de Tomáš Tatar a été confiée à Tomáš Tatar.

Les Français se sont alors réveillés et ont mis la pression sur les protégés de l’entraîneur Craig Ramsay. La récompense a été un but de réduction à 1 : 2 et enfin égalisation après une pause rapide réussie. Cependant, la Slovaquie a repris l’avantage en fin de deuxième période après la bonne action d’Adam Liška et la réussite de l’attaquant Samuel Takáč.

En troisième période, Pavol Regenda a assuré la victoire avec un deuxième but dans le match à 4-2. Il lui a tiré huit secondes avant la fin dans un but vide à l’appât français.

« Gagner est important dans le premier match du tournoi. Nous avons de quoi rebondir », Samuel Takáč, l’auteur du but gagnant, a parlé pour RTVS après le match. Le buteur de deux buts Regenda a noté que la Slovaquie avait gagné à juste titre, bien que l’équipe ait commis de nombreuses erreurs. « On n’a pas joué aussi facilement, l’adversaire a eu une renumérotation deux fois, voire un raid. Il faut éviter ces erreurs et faire mieux d’ici le deuxième match. évalué.

« Dieu merci, le match s’est déroulé selon nos attentes. Même si nous avons perdu la tête, nous avons maintenu notre pression. fit remarquer le capitaine Tatar. Selon lui, son but à 2-0 a calmé l’équipe. En seconde période, selon lui, les Slovaques ont ralenti car les Français sont de bons patineurs et le match était exigeant de son point de vue. Il croit cependant à une bonne régénération avant le match de samedi (14 mai) contre les Allemands.

Lors du championnat de l’an dernier, les Slovaques sont sortis du groupe, mais ont été stoppés en quart de finale. Lors de la Coupe du monde 2022, ils voudront imiter le récent succès aux Jeux olympiques de Pékin avec le personnel le plus jeune de leur histoire d’indépendance. Là, ils ont étonnamment remporté des médailles de bronze.

Nous avons regardé le match en ligne :

Première période:

L’arbitre a sifflé le début du match Slovaquie – France. Treille a eu une première occasion dans le match, mais Patrik Rybár a profité de la situation.

Slafkovský a d’abord travaillé une chance, puis s’est terminé devant les cercles, mais n’a pas battu le gardien Buysse.

Le pêcheur a fait face à trois tirs français d’affilée dans une courte séquence, mais pas une seule rondelle n’est tombée derrière lui à la 9e minute.

Lantoši s’est procuré la meilleure occasion jusqu’ici après une belle pénétration et un retour de Tatar. Son tir s’est soldé par le rattrapage du gardien du « pays du coq gaulois ».

La Slovaquie a marqué un but ! Pavol Regenda plaisait beaucoup au public alors qu’après 11 minutes, il traversait toute la défense centrale des invités et égalisait 1 – 0.

Les Français sont arrivés en avantage numérique. Plusieurs coups durs des « bleus » ont été contrés par la solide défense slovaque. Après la fin du jeu de puissance français, Tatar a tiré d’une bonne position, mais uniquement dans les jambes de l’adversaire.

Ivan a dépassé Slafkovsky, qui aurait pu marquer le même but que Regenda, mais a échoué. A la 17e minute, le pêcheur a marqué une importante intervention. Pospíšil et Texier se sont ensuite disputés et l’arbitre s’est accordé deux minutes. Le but n’est pas tombé.

Deuxième période:

Le deuxième tiers du match entre la République slovaque et la France a commencé. Déjà au début, les Français ont jeté la rondelle hors de la glace et la Slovaquie s’est vu offrir le premier avantage numérique.

Les Slovaques ont profité des nombreux avantages après 39 secondes et le capitaine de l’équipe Tomáš Tatar a marqué 2: 0 après que la rondelle a rebondi sur lui après un tir de Lantoši.

Jánošík tirait fort depuis la ligne bleue après 25 minutes, mais la défense locale tenait sa position et stoppait l’attaque. Après un combat personnel, Slafkovský a placé la rondelle dans une position idéale sur le tir. Il a tiré de l’intérieur du cercle droit, mais de manière imprécise.

Les Français ont augmenté leur pression et la récompense a été le but de Recha à 1-2 à la 27e minute.

Après avoir remporté la rondelle, Minárik a mis la pression sur les Français dans la zone offensive et a remporté un autre avantage numérique. La paire Tatar-Slafkovský en particulier était de nouveau active. Espérons que Lantoši a tiré et Slafkovský a poussé en avant, mais les Français ont résisté. Tamáš ne les a pas non plus battus avec un tir du gauche.

À la 33e minute, Perret a devancé Rybár dans un raid séparé et, après un mouvement réussi, a percé la rondelle derrière son dos.

Texier a ensuite eu une chance presque identique, mais cette fois Rybár a pris un grand tournant.

Slafkovský a bien gagné le palet dans la surface derrière le but adverse, il a tenté de mettre Tamáši en bonne position, la situation était gardée par la défense française. Les deux tentatives prometteuses de Simon Nemec ont par la suite échoué.

Les Slovaques ont continué à pousser et bien que la tentative du Fox ait échoué, le nouveau champion slovaque avec le Slovan Bratislava Samuel Takáč a ramené la République slovaque en tête – 3: 2.

À la fin de la deuxième période, la Slovaquie a tout de même remporté un avantage numérique, mais les spectateurs n’ont pas vu un autre coup sûr.

Troisième période:

La troisième période du duel a commencé. Les premières tentatives de tir de Slaughter, Čerešňák ou Lantoši ne se sont pas soldées par un but.

La première attaque a produit plus de bonnes occasions, mais les tentatives de Tatar ou Krištof n’ont pas apporté le quatrième but. Slafkovský a ensuite atteint la rondelle avec de la chance et était proche du but, mais son tir a été couvert par le béton du gardien « bleu ».

Simon Nemec a agi sous l’influence de la pression du temps, mais il a très bien dirigé sa tentative de tir. Mais encore une fois sans but.

Slafkovský l’a tenté d’un revers surprenant de près après une passe de Roman, puis le buteur du premier but Regenda a terminé, mais le quatrième but n’est pas venu.

Après l’erreur du gardien Buysse, la Slovaquie a obtenu un avantage considérable. Tatar d’une bonne position a tiré à l’extérieur des trois pôles de l’adversaire. Cherry a raté le tir de loin devant le but.

A quatre minutes de la fin du duel, le Français a commencé à mettre la pression, envoyant deux rondelles dangereuses vers le but. Ils n’ont pas réussi à faire face.

Roman et Slafkovský ont combiné de manière excellente trois minutes avant la fin. Le meilleur buteur des Jeux Olympiques 2022 a viré, mais n’a pas fêté le premier but de la Coupe du monde.

Les Français jouent déjà à l’appât, ils ont rappelé le gardien et ils ont six patineurs sur la glace. Lantos a tiré depuis la zone défensive sur un but vide, mais l’a raté. Même après une attaque pleine d’espoir sur le sanctuaire découvert de l’adversaire, la Slovaquie n’a pas prévalu, mais Regenda a brisé cette malédiction à la toute fin et s’est retrouvée à 4: 2.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.