Dans l’affaire du meurtre familial en France en 2012, ils ont arrêté le suspect

Grenoble, 12 janvier (TASR) – La police française a arrêté mercredi un suspect en lien avec le meurtre de membres d’une famille irakienne vivant en Grande-Bretagne en 2012 dans les Alpes françaises. L’agence AFP en a informé, en évoquant le parquet local.

Une personne dont l’âge et le sexe n’ont pas été mentionnés a été interpellée par la police de la ville alpine de Chambéry. Les enquêteurs peuvent procéder à des perquisitions domiciliaires et vérifier les déplacements de l’homme au moment du meurtre de trois membres de la famille Al Hilli et d’un cycliste de passage le 5 septembre 2012, a indiqué le parquet de la ville française d’Annecy, près de laquelle le crime a eu lieu.

Saad al Hilli (50 ans) a été abattu avec sa femme de 47 ans Iqbal et sa mère de 74 ans sur une route de montagne isolée près du village de Chevaline. Tous trois sont morts directement dans la voiture des suites de blessures par balle. Plus d’une vingtaine de cartouches usagées ont été retrouvées à proximité de leur véhicule.

Leurs deux filles ont survécu à l’acte brutal. L’aînée, âgée de sept ans, a été grièvement blessée, sa sœur cadette de quatre ans a été cachée sous le corps de sa mère décédée dans une voiture pendant plusieurs heures avant d’être découverte par la police, selon Sky News.

Sylvain Mollier, un habitant du quartier de 45 ans, a également été tué, selon les enquêteurs, probablement parce qu’il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment.

La famille anglo-irakienne était en vacances dans les Alpes françaises.

Près de dix ans après le crime, ni la police française ni la police britannique n’ont encore été en mesure d’avancer réellement dans l’affaire, malgré les énormes efforts de leurs membres des deux côtés de la Manche.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.