Dernier entraînement avant le départ également avec Húsko. Satan est satisfait de l’équipe, mais atténue les attentes

L’équipe nationale slovaque de hockey a terminé la dernière séance d’entraînement mardi avant le départ pour les Championnats du monde en Finlande mercredi.

L’équipe nationale slovaque de hockey a terminé la dernière séance d’entraînement mardi avant le départ pour les Championnats du monde en Finlande mercredi. Le gardien Adam Húska , qui a été le dernier à rejoindre l’équipe, l’a également rejoint. L’équipe s’envolera pour le lieu du championnat mercredi, et après une adaptation de deux jours dans la capitale finlandaise, les Slovaques disputeront le championnat du monde le vendredi 13 mai, à partir de 15h20 CET contre la France.

Les Slovaques auront leur équipe historiquement la plus jeune à Helsinki, sa moyenne d’âge est de 24,44 ans. Ils battront ainsi le record du précédent Mondial à Riga, où la moyenne d’âge était de 24,75 ans. « Encore une fois, nous aurons une équipe jeune, ce n’était pas quelque chose que nous voulions réaliser exprès. C’est le résultat d’un processus de rajeunissement que nous avons mis en place. Beaucoup de ces joueurs ont gagné leur place grâce à leurs performances, et je pense qu’ils confirmeront la confiance que les entraîneurs leur ont accordée », a déclaré le directeur général de l’équipe nationale, Miroslav Šatan.

En préparation, les joueurs de hockey slovaques ont battu la République tchèque, deux fois l’Allemagne et plus récemment la France, leur premier adversaire à la Coupe du monde. « Le championnat est à un autre niveau que la préparation. Notre jeu était assez bon, mais la concentration sur la Coupe du monde doit être un peu meilleure », a ajouté Šatan.

L’équipe de mise en œuvre a fait une coupe plus importante dans l’effectif après le tour général de la Coupe du monde lors de la Kaufland Cup contre la France (2-0). Quatre joueurs de hockey l’ont quitté – le gardien Dominik Riečický, le défenseur Patrik Koch et les attaquants Marek Valach et Jozef Baláž. La direction de l’équipe nationale n’écrira probablement que 23 noms sur la liste du championnat avant le match d’ouverture contre la France. Deux joueurs attendront une chance, selon le directeur général Miroslav Šatan, il s’agira probablement de l’attaquant Adam Sýkora et du défenseur Martin Bučko. « Certains joueurs abandonnent chaque année à cause de blessures, mais le groupe avec lequel nous avons travaillé s’est réduit et ceux que nous voulions vont bien. Je pense que nous sommes satisfaits de la nomination et de l’équipe qui ira au championnat », a déclaré Šatan.

Outre la France, les Slovaques se battront pour une place en quart de finale dans les jours suivants contre l’Allemagne, le Canada, la Suisse, le Kazakhstan, l’Italie et le Danemark. « Les attentes du public sont toujours élevées. Surtout après les JO. Mais je dois les mettre en sourdine. Nous avons une équipe jeune et inexpérimentée et je pense que les supporters nous pardonneront quelques hésitations s’il y a de la combativité. La combativité et la férocité sont le minimum que j’attends des joueurs », a déclaré Šatan.

Un point d’interrogation pendait avant le départ des défenseurs Martin Gernát et Mário Grman. Cependant, leur état de santé s’est amélioré et ils ne manquent pas à l’effectif de la Coupe du monde. « Il y a un léger progrès, ça s’est amélioré. Il y a encore de la douleur, mais ça s’améliore de jour en jour. Lors de la préparation en Allemagne, j’avais encore quelques restrictions, mais cela s’est atténué et c’est maintenant dans un tel état que je peux davantage m’y fier », a révélé Grman.

Le gardien Adam Húska devait rejoindre l’équipe avant la Kaufland Cup, mais son club NY Rangers l’a appelé dans la soi-disant équipe de taxi. Finalement, les « coureurs » l’ont libéré pour les besoins de l’équipe nationale. « Je suis content d’être ici et que tout se soit bien passé. Le vol s’est bien passé, j’ai sauté dedans. Je me suis entraîné à New York, je n’ai pas été sur la glace pendant quelques jours et je me sens bien », a déclaré Húska après l’entraînement.

Irène Belrose

« Fanatique de musique. Penseur maléfique. Accro au café. Spécialiste du voyage. Créateur. Praticien de l’Internet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.