Élections en France 2022 : Macron est aussi blâmé pour Poutine

5 avril 2022 à 14 h 33 je Contenu payant

Les Français éliront un président en avril.

BRATISLAVA, PARIS. Apparemment, aucun des opposants au président français n’imaginait une telle campagne et des élections, que la France connaîtra dans quelques jours Emmanuel Macron.

Il devra rendre des comptes aux électeurs français dimanche, et les sondages n’indiquent pas que quelqu’un pourrait le remplacer à l’Elysée.

L’article continue sous la publicité vidéo

L’article continue sous la publicité vidéo

Le parti de Macron s’appelle Repulika forward, et Macron est resté au front tout au long de la campagne. La sienne fut très courte puisqu’il n’annonça sa candidature qu’un mois avant les élections.

Répondre aux défis du siècle

« Nous sommes confrontés à des bouleversements d’une rapidité sans précédent : menaces sur nos démocraties, inégalités croissantes, les changements climatiques… C’est pourquoi je demande votre confiance pour le prochain mandat du Président de la République. Ensemble, imaginons une réponse française et européenne unique aux défis du siècle. » a cité l’agence française AFP sa déclaration, qu’il a publiée sur les sites Internet des journaux régionaux.

Article associé Macron a pris la parole lors du premier rassemblement électoral Continuer à lire

L’annonce de sa candidature n’était pas attendue avec tension, mais avec certitude. L’annonce tardive a mis en lumière la position confortable dans laquelle se trouve l’actuel président.

Selon les prévisions pré-électorales de The Economist Les chances de Macron de se qualifier pour le second tour sont de 99 %, et lors d’une finale électorale avec l’un ou l’ensemble des adversaires, ce n’est pas bien pire – actuellement plus de 80 %.

Donc Macron croit en lui. Même dans la mesure où il ne risquera pas un lapsus verbal dans un débat télévisé. De même, son principal adversaire a jeté le débat hors de la table avant le premier tour Marine Le Pen.

Alors quand ça n’a pas fonctionné avec un vrai débat, la chaîne de télévision française la plus populaire TF1 en a fait au moins un faux. Les candidats ont répondu aux questions de l’animateur et de l’animatrice, mais ils n’ont pas pu se poser entre eux.

Ils ne se sont rencontrés sur aucune scène. La photographie conjointe était également interdite, écrit France24.

Le Pen domine à nouveau les challengers

L’extrême droite Marine Le Pen a les meilleures chances de rencontrer Macron dans la bataille pour l’Elysée, avec 20 à 22 % dans les derniers sondages d’avril.

helpdesk@sme.sk afin que nous puissions vous aider. » data-msg-btn-logout= »Se connecter en tant qu’autre utilisateur » data-msg-btn-close= »Rester connecté » >

Napoleon Favre

"Lecteur. Voyageur évangéliste. Internetaholic indépendant. Fier spécialiste du Web. Passionné de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.