Google modifie l’accès aux cookies dans l’UE. Il a été contraint de le faire par une amende de la France

Pour la même raison, Facebook a également infligé une amende à la France. Il avait régularisé la situation depuis longtemps.

  • Google a corrigé la demande d’acceptation des cookies, pour laquelle il a été condamné à une amende de 150 millions d’euros.
  • Les visiteurs de son site Web pourront refuser tous les cookies en un seul clic.
  • Si l’entreprise ne modifiait pas ses pratiques, elle s’exposerait à une nouvelle amende de 100 millions.
  • Facebook a reçu une amende moins élevée en janvier pour la même raison.

Alphabet dans l’Union européenne modifie la manière dont les utilisateurs doivent accepter l’utilisation de cookies. Après le nouveau, il vous permettra de rejeter tous les cookies d’un simple clic sur un bouton, alors que jusqu’à présent, cela nécessitait l’arrêt manuel de trois options et une confirmation ultérieure. Le sujet est dévoué Crise technologique Web.

La société mère de Google semble avoir franchi une étape après l’amende de janvier 150 millions d’euros auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Le gouvernement français n’a pas apprécié le fait que l’entreprise compliquait le refus des cookies par les utilisateurs, alors que leur acceptation et leur consentement aux publicités personnalisées étaient possibles sur simple pression d’un bouton.

Les boutons actuels « J’accepte » et « Personnaliser » seront bientôt ajoutés au nouveau bouton « Je ne suis pas d’accord ». La couleur et la forme seront les mêmes que « J’accepte », de sorte que le site n’encouragera pas inconsciemment les utilisateurs à accepter les cookies.

La plupart des utilisateurs ne verront pas le changement

Le changement ne se concrétisera pas seulement en France, mais également dans l’ensemble de l’Espace économique européen, au Royaume-Uni et en Suisse. La nouveauté concerne donc aussi la Slovaquie.

La boîte de dialogue des cookies est rencontrée par les utilisateurs de Google qui ne sont connectés à aucun compte ou, par exemple, qui naviguent sur Internet en mode incognito. Le défi vient non seulement lorsque vous visitez Google lui-même, mais également d’autres services tels que YouTube.

Si vous êtes déjà connecté à votre compte Google sur votre ordinateur, vous devez modifier votre consentement aux cookies dans les paramètres de votre compte. Des instructions sur la façon de le faire peuvent être trouvées dans un article d’accompagnement séparé.

Enfin, Alphabet s’est donné trois mois pour régulariser la situation. Si elle ne le faisait pas, elle s’exposerait à une amende supplémentaire de 100 000 €. En raison des cookies, Facebook, sa maison mère Meta, a été condamné en janvier à une amende de 60 millions d’euros par les autorités françaises. Cependant, le réseau social a entre-temps corrigé l’erreur et ajouté l’option « Autoriser uniquement les cookies nécessaires ».

Léopold Moulin

"Analyste de longue date. Passionné de cuisine subtilement charmant. Introverti. Accro aux médias sociaux. Lecteur. Pionnier général de la télévision. Étudiant. Future idole des adolescents."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.