Greenpeace bloque le déchargement de gaz russe en Suède

Des militants de l’organisation Greenpeace ont bloqué le déchargement de gaz russe en Suède. La manifestation au terminal de Nynäshamn a commencé le matin et s’est poursuivie après plus de cinq heures.

Le pétrolier Coral Energy, immatriculé aux Pays-Bas, devait accoster et décharger sa cargaison dans le terminal. Cependant, le voilier Witness, appartenant à Greenpeace, ainsi que des militants en kayak ont ​​empêché le pétrolier de naviguer.

Dans le cadre de leur protestation, les militants ont déployé des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Stop au financement de la guerre de Poutine » et « Stop au commerce des combustibles fossiles de la Russie » et ont exigé que le gouvernement suédois cesse immédiatement d’importer du gaz russe. La police a forcé les militants à descendre des armes de chargement.

« Le fait que le gaz russe puisse continuer d’affluer vers la Suède plus de six mois après que Poutine ait lancé son invasion sanglante de l’Ukraine est inacceptable », a déclaré Karolina Carlsson de Greenpeace dans un communiqué.

« Nous savons tous que les combustibles fossiles de Russie financent la guerre. Le Parlement a donné au gouvernement un mandat clair pour arrêter toutes les importations de vecteurs énergétiques russes en Suède, et il est du devoir du Premier ministre Magdalena Andersson d’agir sur cette question », a déclaré Carlsson.

Il n’y a actuellement aucune sanction européenne ou suédoise sur les importations de gaz en provenance de Russie. Les sanctions ne s’appliquent qu’à l’importation de pétrole et de charbon. (TASR)

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.