Hyvia accélère l’écosystème hydrogène et ouvre une usine à Flins, France

L’usine HYVIA de Flins est la première étape d’un projet industriel plus vaste qui démarre sur une surface de 3 000 m2 et une équipe hautement qualifiée d’une quinzaine de salariés : opérateurs, cadres et techniciens. HYVIA augmente la sécurité, l’environnement et la qualité : c’est non seulement un rôle majeur mais aussi une priorité, appliquant les meilleures pratiques du Groupe Renault et de Plug Power.

D’ici fin 2022 :

  • Ligne d’assemblage et de test de piles à combustible d’une capacité de 1 000 piles à combustible par an.
  • La chaîne de montage de la station-service H2 démarre.
  • L’approvisionnement en H2 commencera également par l’installation d’un électrolyseur de 1MW, qui fournira de l’hydrogène à l’usine (450 kg H2/jour), pour tester les piles à combustible et les stations-service.
  • L’usine fonctionnera également avec des chariots élévateurs alimentés au H2.

La pile à combustible HYVIA : un défi humain, technologique et industriel

Le défi humain

Comme le reste du personnel d’HYVIA, les équipes d’ingénierie et de fabrication de Flins se sont lancées dans un défi ambitieux. Les ingénieurs et opérateurs de l’usine ont reçu une formation spécifique en France et aux États-Unis afin d’acquérir l’expertise nécessaire pour construire et tester une pile à combustible.

Défi technologique

La pile à combustible de 30 kW est une technologie de membrane échangeuse de protons (PEM) conçue sur la technologie Plug Power éprouvée et durable.

Il combine l’air et l’hydrogène, ce qui permet d’augmenter la puissance et l’autonomie. Les courants d’air et l’hydrogène pénètrent dans le réservoir de la pile à combustible. Leur ensemble se compose d’une électrode négative (anode) et d’une électrode positive (cathode), qui sont séparées par une membrane polymère. Les molécules d’hydrogène sont divisées en électrons et en cations. Les électrons vont vers le circuit extérieur et créent un flux d’électricité qui alimente une batterie de 33 kWh et un moteur électrique de 57 kW. Les cations traversent la membrane polymère et sont associés aux anions de l’air pour former de l’eau.

Défi industriel

Le réservoir de la pile à combustible est connecté à un grand système avec environ 450 composants et flux (air, hydrogène, énergie, liquide de refroidissement et eau). La chaîne de montage de l’usine HYVIA est prête à démarrer un assemblage complet de composants, notamment un régulateur et un convertisseur hautes performances, un filtre à air, un compresseur et un humidificateur, un système de refroidissement et l’assemblage final du cœur de la pile à combustible. La zone de test des piles à combustible est fonctionnelle grâce à H2 sur site et assure la qualité et la sécurité des piles à combustible.

HYVIA : basée en France

HYVIA confirme son ancrage industriel en France. Le siège social, l’ingénierie, le centre de recherche et développement, l’intégration H2 et la production de véhicules d’HYVIA sont également situés en France. Depuis sa création en 2021, HYVIA compte environ 70 employés, dont une solide équipe d’ingénieurs.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.