La dernière journée de campagne avant l’élection présidentielle – Monde – Actualités – se déroule en France

Un moratoire commencera en France à minuit vendredi avant l’élection présidentielle de dimanche. Vendredi est le dernier jour de la campagne, selon le rapporteur spécial du TASR en France.


,


04/08/2022 16:38

Selon le dernier sondage quotidien de l’IFOP, l’actuel président, Emmanuel Macron, a le plus grand soutien électoral – 26,5 %. Ces sondages sont menés quotidiennement, montrant ainsi en temps réel l’évolution de l’opinion publique. Par rapport à la veille, les préférences de Macron ont baissé d’un demi-point de pourcentage.

Au contraire, sa principale adversaire, la nationaliste conservatrice Marine Le Pen, s’est renforcée. Selon l’IFOP, il a réduit l’avance de Macron et en possède déjà 24 %.

La gauche Jean-Luc Mélenchon reste au même niveau, l’agence mesurant 17,5%. Les autres candidats sont en dessous de dix pour cent.

Lire la suite Élection française avec impatience

Les candidats utilisent le dernier jour différemment. Macron a un grand entretien avec le portail Brut. Le Pen s’adressera aux électeurs de terrain à Perpignan, et Mélenchon a un réseau social programmé pendant plusieurs heures, commençant à 19 heures et se terminant à minuit.

La candidate de droite Valérie Pécress, le vert Yannick Jadot et le candidat communiste Fabien Roussel, comme Le Pen, misent sur une campagne de terrain, rapporte le quotidien Le Monde.

Macron regrette de ne pas avoir rejoint la campagne plus tôt

Le président français a regretté vendredi d’avoir commencé tardivement sa campagne électorale. « Qui aurait compris il y a six semaines que j’avais soudainement commencé à organiser des rassemblements politiques, que je me concentrerais sur les questions intérieures lorsque la guerre a commencé en Ukraine ? » a demandé Macron, lançant sa campagne électorale plus tard qu’il ne le souhaitait. TASR a reçu le rapport de Reuters.

Dans une interview au Parisien, Macron a critiqué le programme social de son adversaire, qui, selon lui, chasserait les investisseurs internationaux de France. « Son programme provoquerait un chômage énorme car il chasserait les investisseurs internationaux et ne profiterait pas au budget – ses fondements n’ont pas changé – c’est un programme raciste qui vise à diviser la société », a déclaré le dirigeant français.

En réponse, Le Pen a déclaré que Macron ne connaissait pas son programme.

L’élection présidentielle en France aura lieu ce dimanche. Un éventuel deuxième tour est prévu le 24 avril.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.