La France a repris les opérations militaires conjointes avec l’armée malienne – Monde – Actualités

La France reprendra les opérations militaires conjointes avec les forces armées maliennes après un mois, a déclaré vendredi soir la ministre française de la Défense Florence Parly.



Photo: ,

Membres des Forces armées maliennes




La décision de la France de « reprendre les opérations militaires conjointes ainsi que les missions de conseil, qui ont été suspendues depuis le 3 juin », intervient après des consultations avec le gouvernement intérimaire malien et d’autres pays de la région, a indiqué un communiqué du ministère français de la Défense.

Paris a temporairement suspendu sa coopération après que l’ancien chef de la junte militaire Assimi Goit a pris le contrôle du Mali. Les troupes maliennes ont ensuite arrêté le président par intérim Bah N’Daw et le Premier ministre par intérim Moctar Ouan, provoquant l’indignation de la communauté internationale, y compris l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Union européenne.

Mali Lire la suite Deux coups d’État en une seule année : poste présidentiel au Mali temporairement occupé par l’ancien chef de la junte militaire

Début juillet, Assimi Goita prête serment et devient président par intérim du Mali. Goita a ensuite nommé Kokigla Maiga, président du Mouvement patriotique malien pour le renouveau (Mouvement patriotique pour le renouveau – MPR), comme Premier ministre par intérim Choguel.

Le 10 juin, le président français Emmanuel Macron a annoncé une forte réduction des effectifs dans la région du Sahel. Ils avaient aussi la France au Sahel luttant ensemble contre les insurgés islamistes. La France dispose d’environ 5 100 soldats dans la région dans le cadre de l’opération Barkhane, qu’elle mène dans cinq pays du Sahel – le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Nigeria.

Cependant, selon Macron, l’opération Barkhane prendra fin et les forces de sécurité françaises dans la région feront partie de la mission internationale Takuba, qui compte actuellement 600 soldats. La République tchèque, l’Estonie, l’Italie, la Roumanie et la Suède se sont également engagées à coopérer à la mission Takuba.

Petits soldats Lire la suite Macron a annoncé une réorganisation des opérations militaires au Sahel

Olivie Bourdillon

"Introverti. Érudit des médias sociaux. Nerd du bacon. Gourou de Twitter. Défenseur de l'alimentation totale. Passionné de culture pop professionnelle. Amateur d'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.