La France appelle à la protection des journalistes en Ukraine

Paris, 16 mars (TASR) – La France a appelé mercredi à assurer la protection des journalistes couvrant l’invasion russe de l’Ukraine. Paris a réagi à la mort lundi du directeur de la photographie de Fox News Pierre Zakrzewski et de la productrice ukrainienne Olexandra Kuvshinova près de Kiev, ainsi qu’à d’autres incidents qui ont coûté la vie à des journalistes. TASR a repris le rapport de l’AFP.

« Je rappelle aux Forces armées (Russie) leur obligation de protéger les journalistes conformément au droit international humanitaire », Le ministre des Affaires étrangères de la France, Jean-Yves Le Drian, a déclaré dans un communiqué. « Je condamne fermement toute action prise à leur encontre », stressé. Il a ajouté que « ces événements illustrent l’extrême dangerosité »qui prévaut actuellement en Ukraine. Il a exprimé ses sincères condoléances aux familles des deux victimes.

La PDG de Fox News Media, Suzanne Scott, a déclaré mardi que Zakrzewski et Kuvshyn étaient décédés et que leur collègue, le journaliste Benjamin Hall, avait été blessé lorsque leur véhicule a été touché par un incendie à Horenka près de la métropole de Kiev lundi.

Dimanche dernier, le journaliste américain Brent Renaud a été abattu dans la banlieue de Kiev. Le caméraman ukrainien Yevhenyy Sakun est mort lors d’une attaque contre la tour de télévision de Kiev, et un autre Ukrainien, Viktor Dudar, a été tué lors de combats près de la ville portuaire de Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, a déclaré Ludmila Denisova, chef des droits de l’homme du Parlement ukrainien. Selon elle, de nombreux autres journalistes ont été blessés, notamment des Britanniques, des Danois et des Suisses.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.