La France et l’Allemagne ont rejeté les paiements de gaz en roubles

Ils se préparent à arrêter les livraisons de gaz en provenance de Russie.

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire et le ministre allemand de l’Economie Robert Habeck ont ​​rejeté une nouvelle demande du président Vladimir Poutine demandant aux acheteurs étrangers de payer en roubles le gaz russe.

Selon eux, il s’agit d’une rupture de contrat inacceptable et d’un chantage. Selon les ministres, les deux pays se préparent à arrêter les livraisons de gaz en provenance de Russie.

Lors d’une conférence de presse avec Le Mair, Habeck a déclaré que les contrats devaient être honorés. Comme ils l’ont souligné, les contrats avec la Russie ne comptent pas sur le paiement en roubles.

Nouvelles sanctions contre la Russie

« Nous considérons qu’il est important de ne pas faire chanter Poutine », a-t-il ajouté. dit Habeck.

« En aucun cas, nous n’accepterons de payer les livraisons de gaz dans une autre devise que celle convenue contractuellement », ajoute Le Maire. Il a rappelé que les pays du G7, dont la France, insistaient sur le paiement du gaz dans le cadre des accords existants.

Les deux ministres ont déclaré que l’Allemagne et la France étaient déterminées à protéger non seulement les ménages mais aussi les entreprises. Habeck a déclaré que le différend avec la Russie devait être uni et que Moscou ne parviendrait pas à saper l’unité occidentale. Il a également annoncé que la Russie ferait face à une nouvelle série de sanctions pour avoir envahi l’Ukraine. Il a ajouté qu’il ne s’agissait pas des dernières sanctions.

Gaspard Pettigrew

"Lecteur. Fanatique de la cuisine professionnelle. Écrivain. Gourou d'Internet. Amateur de bière d'une humilité exaspérante. Fan de café sans vergogne."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.