La police a remporté la finale de la Ligue des champions, saluée par les ministères français

PARIS. Les autorités françaises défendent les progrès de la police locale avant la finale samedi de la Ligue des champions 2021/2022 entre le Liverpool FC et le Real Madrid (0-1) au Stade de France à Paris.

La police a utilisé des gaz lacrymogènes et des aérosols défensifs sur les supporters anglais sans distinction. Les autorités ont également déclaré qu’après une fraude de billets frauduleuse à grande échelle, 30 000 à 40 000 personnes avec ou même des billets contrefaits ont tenté d’entrer dans le stade.

L’Union européenne de football (UEFA) a commandé un rapport indépendant, indiquant qu’elle « examinera toutes les décisions, les responsabilités des autorités compétentes et la conduite de tous les acteurs impliqués dans les finales ». Il prévoit ensuite de publier les conclusions du rapport.

Après la réunion de samedi, les ministres français des Sports et de l’Intérieur ont transféré la responsabilité aux supporters de Liverpool. Ils ont affirmé que même les personnes possédant des billets légitimes achetés via le Liverpool Club et l’UEFA ont déclaré avoir eu du mal à entrer dans le stade.

Jusqu’à 70% des billets que les gens sont venus au Stade de France auraient été des faux. Les Français n’ont pas fourni de détails sur la manière dont ils ont obtenu des informations selon lesquelles il y avait tant de faux billets en circulation.

« La présence massive de ces faux billets était, bien sûr, la raison pour laquelle il y a eu un retard. Le début du match a été reporté trois fois », a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le directeur du club de Liverpool, Billy Hogan, a déclaré qu’il était « complètement inapproprié » que les autorités françaises tirent de telles conclusions si tôt. Il a déclaré que Liverpool « vérifiait les voies légales » au nom des supporters.

« La finale de la Ligue des champions devrait être l’un des plus beaux spectacles du football et s’est soldée par l’une des pires expériences de la vie de nombreux fans », a-t-il déclaré.

Cependant, le ministre français de l’Intérieur affirme que des gaz lacrymogènes et des sprays défensifs ont été utilisés pour éviter des conséquences tragiques similaires à celles de la finale de la Coupe d’Europe 1984/1985, lorsque 39 personnes, pour la plupart des supporters italiens, sont mortes au stade du Heysel à Liverpool. Juventus Turin.

La ministre française des Sports, Amélie Ouédová-Castér, a déclaré que les personnes qui ont acheté des billets et qui n’ont pas pu être au stade devraient être indemnisées.

« Nous avons demandé à l’UEFA de travailler sur un système d’indemnisation pour ces personnes », a déclaré l’homme politique de 44 ans et ancien joueur de tennis professionnel.

Guinevere Desjardins

"Nerd de la bière diabolique. Accro aux zombies. Résolveur de problèmes à vie. Lecteur. Évangéliste amateur de bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.