La Slovaquie a battu le Kazakhstan 4 : 3

PHOTO TASR – Martin Baumann

Après une première période infructueuse, les joueurs de hockey slovaques ont renversé la vapeur avec un match de trois buts de cinq minutes en seconde période. Ils occupent toujours la cinquième place du tableau des groupes.

Les représentants slovaques du hockey ont remporté leur deuxième victoire aux Championnats du monde en Finlande. Lors du match du groupe A de vendredi à Helsinki, ils ont battu le Kazakhstan 4: 3 et se sont déplacés avec six points à la cinquième place du tableau.

Andrej Kollár a ouvert le score à la 13e minute, décorant ainsi ses débuts en Coupe du monde. En première période, les Kazakhs ont renversé la vapeur avec deux coups sûrs en supériorité numérique, en punissant les deux exclusions de Kristián Pospíšil. Dans le deuxième acte, cependant, les Slovaques ont augmenté leur activité et ont marqué trois buts en cinq minutes. Martin Fehérváry et Adam Liška se sont occupés du revirement avec un avantage de cinq minutes, et Juraj Slafkovský l’a augmenté à un tir de pénalité 4: 2. Kirill Paňukov a réduit l’écart à un but à la 44e minute, mais les Slovaques ont déjà conservé la victoire.

Les protégés de l’entraîneur Craig Ramsay attendent deux autres matches de groupe en quarts de finale, les prochains rencontreront l’Italie samedi à 19h20 CET et à la fin du « A », ils se rencontreront mardi à 15h20, probablement dans un duel clé pour l’avancement contre le Danemark. Il compte aussi six points, mais a moins joué. Les Kazakhs, qui attendent toujours le premier point, attendent le tenant du titre et leader du groupe Canada dimanche à 15h20.


Kazakhstan – Slovaquie 3 : 4 (2 : 1, 0 : 3, 1 : 0)

Buts : 16. Paňukov (Blacker, Orechov), 18. Ševčenko (Starčenko, Valk), 44. Paňukov (Orechov) – 13. Kollár (Takáč), 30. Fehérváry (Liška, Slafkovský), 34. Liška (Krištof, Húska ), 35. Slafkovský (de la classe de tir). Arbitres : Hansen (NOR), Šír (CZE) – Davis (USA), Zunde (LVA), suspension : 0 : 3 pendant 2 min., Extra Akolzin (KAZ) 5 min. pour l’attaque, power-ups : 2 : 2, faiblesses : 0 : 0, changements : Minárik à partir de la 21e minute au lieu de Pospíšil.

Kazakhstan : Shutov – Blacker, Orekhov, Metalnikov, Dietz, Shalapov, Beketaev, Svedberg, Sam. Danijar – Akolzin, Sagadeev, Starchenko – Mikhailovis, Valk, Savicki – Panukov, Shevchenko, Shestakov – Petuchov, Rachmanov, Gurkov – Asetov

Slovaquie : Húska – Čerešňák, Fehérváry, Nemec, Ivan, Grman, Jánošík, Rosandič – Tatar, Krištof, Slafkovský – Regenda, Roman, Pospíšil – Lantoši, Tamáši, Liška – Sýkora, Kollár, Takáč


Les Slovaques ont commencé l’adversaire dès le début. À la 4e minute, la première attaque a poussé le Kazakh et Fehérváry a tiré un boulet de canon sur le but de Šutov. L’arbitre vidéo a confirmé que la rondelle avait rebondi sur la ligne. Le revers de Lantoši sentait aussi les buts, mais Šutov ne lui permettait pas de se réjouir. Immédiatement après son propre but, Ivan a hésité et après son erreur il avait un tutu sur le bâton de hockey Valk, Húska a tenu son équipe. Les Slovaques en 1ère période ont réussi à verrouiller l’adversaire dans sa zone défensive, mais les Kazakhs ont bien couvert la zone d’avant-but et n’ont pas permis aux attaquants slovaques de frapper.

Ce n’est qu’à la 13e minute que la quatrième attaque réalise une belle attaque, après l’activité de Sýkora, Takáč s’empare du palet, passe devant le but au libre Kollár et il pimente ses débuts en Coupe du monde avec un but – 0 : 1. Les Slovaques n’ont pris la tête que pendant trois minutes, dans la prolongation kazakhe, Paňukov a égalisé, qui est arrivé dans le filet avec le tir de Blacker. Krištof a pu répondre immédiatement, mais il n’a pas réussi le tour en solo. Cela pourrait le rendre triste, car il s’est ensuite rendu au banc des pénalités pour la deuxième fois Pospíšil et l’adversaire a profité de son deuxième avantage numérique, lorsque Húska a été vaincu par un revers de Shevchenko – 2: 1.

Dès la deuxième partie, il a remplacé Pospíšil dans l’attaque de Minárik. Les Slovaques ont couru le troisième rapide, même avec la chance de Takáč, mais dans le vol ils ont été ralentis par l’exclusion de Grman. Cependant, cette fois, l’affaiblissement s’est stabilisé et après lui, ils ont continué à jouer activement, avec des tirs plus fréquents sur le but kazakh. Au milieu du match, Akolzin a reçu une pénalité plus élevée pour avoir attaqué Minárik, et les Slovaques ont joué un avantage numérique de cinq minutes, qu’ils ont parfaitement utilisé. Il a d’abord nivelé Fehérváry avec un tir pointé, puis Krištof a envoyé Lišek dans la fuite, qu’il a mis à Šutov et a inséré la rondelle entre le béton et le puits – 2: 3. L’excellente période de cinq minutes s’est poursuivie avec la faute de Sagadeev sur la pénétration de Slafkovsky. , après quoi les arbitres ont ordonné une séance de tirs au but. Slafkovský a choisi une poignée de coup droit et l’a augmentée à 4: 2.

Les Slovaques ont ainsi entamé la troisième période avec une avance de deux buts, qui n’a toutefois pas duré longtemps. À la 44e minute, Orechov a tiré depuis la ligne de but et la course de Paňuk a surpris Húska – 3: 4. Les Kazakhs ont aimé, ils ont commencé à mieux travailler et Húska a dû faire attention. Le match s’est ouvert, Ivan n’a pas saisi la chance prometteuse, la rondelle n’a pas réussi à passer pour Šutov ou Tatar. A deux minutes de la fin, Roman n’en profite pas pour trancher. Au final, les Kazakhs ont rappelé le gardien, mais ils n’ont pas pu faire face et les Slovaques ont pu fêter leur deuxième victoire à trois points en Coupe du monde.

Tableau groupe A :
1.Canada 4 4 0 0 0 22 : 8 12
2. Suisse 4 4 ​​0 0 0 19 : 7 12
3. Allemagne 5 4 0 0 1 18:12 12
4. Danemark 4 2 0 0 2 11 : 9 6

5. SLOVAQUIE 5 2 0 0 3 13:17 6
6.France 4 1 1 0 2 8 : 9 5
7. Italie 5 0 0 1 4 9:24 1

8.Kazakhstan 5 0 0 0 5 10:24 0

Napoleon Favre

"Lecteur. Voyageur évangéliste. Internetaholic indépendant. Fier spécialiste du Web. Passionné de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.