L’ancien P. Vorobjov de l’affaire Purgec va en prison pour deux ans

Banská Bystrica, 16 mai (TASR) – Le tribunal pénal spécialisé (ŠTS) de Banská Bystrica a condamné lundi Pavel Vorobjov, un ancien policier, à deux ans de prison avec un minimum de sécurité et la confiscation des biens. Le ŠTS a approuvé l’accord sur la culpabilité et la peine, donc le verdict est valide.

Vorobyov a plaidé coupable, ce qui était une condition préalable à l’approbation de l’accord sur la culpabilité et la peine, ainsi qu’à la renonciation au droit à un procès public et à la possibilité de faire appel.

Il a été inculpé d’un total de neuf infractions – activités pour un groupe criminel et infractions connexes de corruption et d’abus de pouvoir par un agent public, ainsi que de traitement non autorisé de données personnelles. Son nom est associé aux prétendues lustrations des journalistes.

Dans le passé, il a travaillé comme chef de l’unité de renseignement financier de l’Agence nationale de la criminalité.

Comme le juge ŠTS a jugé à l’audience publique et par la suite le procureur, sa peine a été extraordinairement réduite grâce à sa coopération active avec les forces de l’ordre, ce qui contribue à clarifier l’activité criminelle d’anciens policiers dans l’affaire du Purgatoire, témoigne, a purgé six mois en détention et il va maintenant aller en prison et être à nouveau séparé de sa famille. Il a en fait une propriété sécurisée – une maison familiale et une maison de jardin.

« Ces diverses circonstances ont pesé sur l’accord. J’estime que la peine était appropriée. Il a également reçu une interdiction d’exercer des fonctions publiques pour une période de sept ans. changements. » a déclaré Michal Šúrek, procureur du bureau du procureur spécial.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.