Le gouvernement français accuse les supporters de Liverpool : ils avaient de faux billets, ils sont responsables du chaos

L’apogée spectaculaire de l’actuelle Ligue des champions a été précédée d’un chaos devant le stade parisien. Le match a commencé avec plus d’une demi-heure de retard et la raison en était l’intrusion injustifiée des supporters de Liverpool dans le Stade de France local. Le gouvernement français blâme les fans qui avaient de faux billets.

La faute incombe principalement aux fans de Liverpool, qui voulaient profiter de la finale même sans billets valables. Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, affirme que les faux billets sont dus à de faux billets, qui, selon lui, étaient à 70 %.

« A 21h00, lorsque le match devait commencer, 97% des supporters espagnols étaient présents. En revanche, seuls 50% des supporters anglais étaient dans leurs secteurs, ce qui indique des problèmes qui ne sont survenus qu’à l’entrée des supporters de Liverpool. » Darmanin a ajouté lors d’une conférence de presse.

Au total, 29 supporters ont été arrêtés, dont plus de la moitié étaient des supporters britanniques. La ministre française des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, a déclaré que 30 000 à 40 000 personnes avaient de faux billets ou pas de billets.

« Certaines personnes ont acheté des billets, mais elles étaient démunies pour le match. Nous voudrions exprimer notre regret à toutes ces personnes, car leur expérience de samedi soir a été complètement gâchée. Nous avons demandé à l’UEFA d’identifier ces personnes afin qu’elles puissent être indemnisées rapidement. . » dit Oudéa-Castéra.

Plusieurs supporters ont dû faire face à des gaz lacrymogènes devant les grilles du stade, tout comme le ministre de la Culture Chris Philp.

« J’ai été horrifié de voir des images de fans attaqués par du spray au paprika. Y compris des enfants », dit Philippe et continua. « Il n’y a aucune excuse pour un tel comportement de la police. »

Guinevere Desjardins

"Nerd de la bière diabolique. Accro aux zombies. Résolveur de problèmes à vie. Lecteur. Évangéliste amateur de bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.