Le gouvernement français prédit le retrait de la Russie d’Ukraine pour des raisons économiques

L’importante compagnie russe Lukoil s’est également défendue contre la guerre.

BRATISLAVA. La France affirme que les sanctions contre Masquer commencer à faire effet. Comme le rapporte le site d’information CNNdans une interview à BFMTV, a déclaré le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal.

« Toutes les mesures que nous prenons le visent (le président russe Vladimir Poutine) cette guerre a tellement coûté qu’il finira par être contraint d’y renoncer », a déclaré Attal, ajoutant que la décision d’envoyer la France et l’Ouest Ukraine des armes et de l’aide sans être directement impliqué dans la guerre avait raison.

Comme preuve de l’impact des sanctions, il a cité la dévaluation du rouble, la Bourse de Moscou, fermée depuis près de trois semaines, et la décision de Lukoil, la deuxième compagnie pétrolière russe, qui a appelé Poutine à mettre fin au conflit.


Article associé Il y a plus de 192 milliards d’euros sur les comptes des Russes dans les banques suisses Lis

« Nous maximisons le coût de la guerre pour Vladimir Poutine dans l’espoir qu’à un moment donné les sanctions auront un tel impact qu’il sera obligé de reconsidérer ses plans. Et en attendant ce moment, nous aidons les Ukrainiens à survivre en leur apportant le soutien nécessaire », a déclaré Attal.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a révélé vendredi que l’Union européenne préparait un cinquième paquet de sanctions contre la Russie.

Guerre en Ukraine

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.