Le gouvernement français réagit à la situation du match Real Madrid-Liverpool

PARIS. Le gouvernement français a présenté ses excuses aux fans de football du Liverpool FC pour ses problèmes avant la finale de la Ligue des champions.

De nombreux fans du club anglais ne se sont pas rendus au match de leur équipe contre le Real Madrid au Stade de France à Paris en raison du chaos. Le duel attendu a débuté avec plus d’une demi-heure de dérapage dû à des problèmes devant le stade.

« Je suis désolée. Pouvons-nous améliorer ces questions ? Oui », a déclaré Olivia Gregoire, porte-parole du gouvernement du pays, affirmant que le président Emmanuel Macron demandait une conclusion transparente de l’enquête sur l’incident.

Il veut éviter un scénario similaire aux Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Par ailleurs, Macron s’est vivement opposé aux propos du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui, avec Amélie Oudéa-Castera, responsable des sports, a appelé les supporters « rouges », qui tentaient de se rendre au rendez-vous avec de faux billets ou sans billets.

La situation tendue devant le secteur des supporters de Liverpool a tenté de résoudre la police française, qui a également utilisé des gaz lacrymogènes.

Cependant, son intervention a été critiquée par des représentants de la partie anglaise et du ministère britannique de la Culture, qui l’ont qualifiée de « profondément troublante » et ont appelé à une enquête approfondie sur les événements.

Il n’y a eu aucun problème avec les fans du Real Madrid, la partie espagnole aurait réussi à contrôler son séjour à Paris. Pourtant, selon des policiers de Liverpool, qui était également présent dans la capitale française, la grande majorité des supporters britanniques se sont comportés « de manière exemplaire ».

Selon la BBC, par exemple, le joueur du Liverpool FC Andy Robertson, qui aurait donné à l’un de ses amis un billet valide, mais a été évalué comme faux au stade et ne l’a pas laissé entrer dans les gradins.

Guinevere Desjardins

"Nerd de la bière diabolique. Accro aux zombies. Résolveur de problèmes à vie. Lecteur. Évangéliste amateur de bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.