Le Kremlin a prévenu l’Union européenne : Moscou ne laissera pas cette étape sans réponse !

S’il complique les déplacements des Russes, il y aura des conséquences. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que Moscou ne laisserait pas une telle démarche de l’Union sans réponse et est déterminée à défendre les intérêts de ses citoyens. Ceci est rapporté par l’agence DPA, se référant aux reportages des médias russes.

Peskov a noté que Les pays de l’UE ont des opinions divergentes sur la question d’une éventuelle interdiction de délivrer des visas aux touristes russes. « Bruxelles et chacune des capitales européennes démontrent pas à pas un manque absolu de raison… Ce mélange d’irrationalité frisant la folie permet de discuter de telles décisions (l’interdiction de visa) », a-t-il ajouté, selon l’AFP.

Certains États membres, en particulier ceux qui bordent la Russie, soutiennent pleinement l’interdiction d’entrée des touristes russes sur le territoire de l’UE, tandis que d’autres ont exprimé leur inquiétude quant au fait qu’une telle mesure empêcherait les dissidents russes de voyager à l’étranger. L’Allemagne et la France, par exemple, ne sont pas d’accord avec une interdiction générale à cet égard. Les ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’UE doivent discuter de cette question lors d’une réunion informelle de deux jours, qui débute mardi à Prague.

Bruxelles a déjà imposé un nombre sans précédent de sanctions à la Russie dans le cadre de son invasion de l’Ukraine. Par exemple, il a suspendu l’octroi de visas aux délégations officielles russes ou aux hommes d’affaires. Cependant, les touristes russes qui viennent pour des visites de courte durée sont toujours autorisés à entrer dans l’UE.

Bien que l’Ukraine ait demandé à l’UE d’introduire une interdiction générale de délivrer des visas aux touristes russes, on s’attend à ce que bseule une suspension symbolique de l’accord a été acceptéece qui facilite la délivrance de tels visas, écrit l’AFP.

Olivie Bourdillon

"Introverti. Érudit des médias sociaux. Nerd du bacon. Gourou de Twitter. Défenseur de l'alimentation totale. Passionné de culture pop professionnelle. Amateur d'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.