Le moment que toute la France attendait ! Le tribunal a finalement tranché : voici comment s’est déroulée l’affaire des assassinats à Paris

Un tribunal français a déclaré mercredi Salah Abdeslam, le seul survivant des cerveaux des attentats terroristes de Paris de 2015, coupable de terrorisme et de meurtre.

En plus de lui, 18 autres accusés ont été reconnus coupables de terrorisme. Pas moins de 130 personnes sont mortes dans les attentats contre le club de musique Bataclan et d’autres lieux à Paris le 13 novembre 2015.

Mercredi, le tribunal a condamné les 20 hommes jugés pour les attentats terroristes à l’époque. Le principal suspect, Abdeslam, a été reconnu coupable de terrorisme et de meurtre, a déclaré le juge Jean-Louis Peries. Le tribunal a condamné Abdeslam à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle, une peine qui n’a été prononcée qu’à quatre reprises en France à ce jour.


Tous les accusés sauf un, Farid Kharkhach, ont été reconnus coupables de tous les chefs d’accusation, y compris de terrorisme. Le tribunal a reconnu Kharkhach coupable de regroupement criminel à des fins de fraude.

Abdeslam, un Français d’origine marocaine, est le seul survivant d’un groupe de terroristes qui ont attaqué le club de musique Bataclan à Paris le 13 novembre 2015, et d’autres lieux de la capitale et de sa banlieue de Saint-Denis. Sept kamikazes sont morts dans des attentats revendiqués par l’organisation terroriste État islamique. Le processus a commencé l’automne dernier et a duré dix mois.

Au début du procès, Abdeslam a fièrement déclaré qu’il était un « soldat » de l’Etat islamique. Plus tard, cependant, avec d’autres accusés, il a présenté ses excuses aux victimes et aux survivants. Lors de la dernière audience, il a affirmé qu’il avait commis des erreurs mais qu’il n’était pas un meurtrier.

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron

Gaspard Pettigrew

"Lecteur. Fanatique de la cuisine professionnelle. Écrivain. Gourou d'Internet. Amateur de bière d'une humilité exaspérante. Fan de café sans vergogne."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.