Le Premier ministre israélien a indiqué à l’Iran qu’il avait « d’autres capacités » contre les menaces extérieures – Monde – Infos

Le Premier ministre israélien Yair Lapid a admis qu’en plus des capacités défensives et offensives, Israël a « d’autres capacités » dans son arsenal pour résister aux menaces extérieures. Selon la chaîne d’information américaine CNN, Lapid faisait référence aux armes nucléaires.

Le Premier ministre israélien Yair Lapid a admis qu’en plus des capacités défensives et offensives, Israël a « d’autres capacités » dans son arsenal pour résister aux menaces extérieures. Selon la chaîne d’information américaine CNN, Lapid faisait référence aux armes nucléaires.

Lapid a pris la parole lundi lors de la cérémonie d’intronisation du nouveau chef de la Commission israélienne de l’énergie atomique (IAEC).

L’ex-Premier ministre Naftali Bennett a également pris la parole lors de cet événement, plutôt en retrait depuis sa démission, mais au sein du gouvernement il est toujours responsable du soi-disant agenda iranien.

Bennett a déclaré lundi qu’Israël travaillait intensivement depuis un an pour être en mesure de défendre l’Iran. « Les Iraniens progressent, mais le système israélien fonctionne à plein régime depuis un an », a poursuivi Bennett, ajoutant qu’Israël investit d’énormes ressources dans ces préparatifs.

CNN a rappelé qu’Israël est largement soupçonné de posséder des armes nucléaires, ayant développé la technologie dans les années 1960.

Contrairement à la plupart des États connus pour posséder des arsenaux nucléaires, Israël n’a jamais officiellement reconnu leur possession.

Au lieu de cela, Israël poursuit une politique de non-transparence, ce qui signifie en pratique que les dirigeants israéliens préfèrent ne mentionner que vaguement les armes nucléaires.

L’une des premières déclarations de ce genre a été faite au début des années 1960 par Shimon Peres, qui travaillait au ministère de la Défense.

L’ancien Premier ministre Ehud Olmert a indiqué un jour qu’Israël avait un potentiel nucléaire lorsqu’il a déclaré qu’Israël, avec les États-Unis, la Russie et la France, possédait des armes nucléaires. Il a ensuite tenté de se rétracter de sa déclaration, qui a été diffusée à la télévision allemande.

L’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu a fait une fois une erreur lors d’une présentation devant son cabinet en qualifiant Israël de puissance nucléaire. Cependant, il s’est ensuite corrigé et a déclaré que le pays était une « superpuissance énergétique ».

Léopold Moulin

"Analyste de longue date. Passionné de cuisine subtilement charmant. Introverti. Accro aux médias sociaux. Lecteur. Pionnier général de la télévision. Étudiant. Future idole des adolescents."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.