Le président bulgare a nommé un gouvernement provisoire : il luttera contre l’inflation

La Bulgarie organisera des élections législatives anticipées le 2 octobre ; pour la quatrième fois au cours des deux dernières années. Une telle évolution de la situation s’est produite après la chute du gouvernement du Premier ministre Kiril Petkov en juin, qui n’était au pouvoir que depuis environ six mois. « Le risque que la guerre (en Ukraine) s’étende à d’autres territoires est réel, et votre principale priorité doit être d’empêcher ce pays d’être entraîné dans le conflit », a-t-il ajouté. Radev a déclaré aux ministres lors de la cérémonie d’inauguration. Il a également qualifié de « dompter la hausse des prix » des marchandises une tâche importante.

Le gouvernement intérimaire sera dirigé par un ancien conseiller présidentiel

Le gouvernement intérimaire sera dirigé par Galab Donev (55 ans), ancien conseiller présidentiel pour les affaires sociales et ministre du travail. Son cabinet gouvernemental intérimaire fait face à l’incertitude quant à l’approvisionnement en gaz naturel de la Russie au cours de l’hiver à venir. Reuters écrit que le gouvernement intérimaire pourrait modérer l’attitude de la Bulgarie envers la Russie. Le gouvernement de Petkov a expulsé 70 diplomates et membres du personnel de l’ambassade de Russie à Sofia en juillet, les identifiant comme travaillant contre les intérêts de la Bulgarie. Il a également refusé de payer Moscou pour le gaz en roubles, ce qui a interrompu les approvisionnements. Le gouvernement intérimaire de Donev devra décider s’il doit confirmer l’accord sur la fourniture de gaz naturel liquéfié des États-Unis conclu par le cabinet Petkov ou chercher une autre solution.

Le département de la diplomatie sera dirigé par Nikolay Milkov, diplomate de carrière et ambassadeur en France, dans le gouvernement intérimaire. Rosen Hristov, un entrepreneur dans le domaine de la technologie, est devenu ministre de l’Énergie. Le ministère de la Défense revient au conseiller présidentiel Dimitar Stoyan.

Les élections auront lieu en octobre

Selon les sondages d’opinion, l’ancienne coalition de Petkov a peu de chances de remporter la majorité aux élections d’octobre, les partis nationalistes et pro-russes bénéficiant d’un soutien croissant des électeurs. Le gouvernement Petkov a perdu sa majorité parlementaire en juin après le départ de l’un des quatre partis de la coalition, le parti populiste Je taký národ (ITN). Trois tentatives pour former une nouvelle coalition ont échoué et le président a dû convoquer des élections anticipées et nommer un cabinet intérimaire.

Léopold Moulin

"Analyste de longue date. Passionné de cuisine subtilement charmant. Introverti. Accro aux médias sociaux. Lecteur. Pionnier général de la télévision. Étudiant. Future idole des adolescents."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.