Le président français Macron lance un combat contre les non-vaccinés

Le président français Emmanuel Macron a averti ses compatriotes, qui n’ont pas encore été vaccinés contre le coronavirus, de leur causer des complications en ayant un accès limité aux activités sociales importantes.

« En ce qui concerne les personnes non vaccinées, je veux vraiment les contrarier. Et donc nous continuerons à le faire jusqu’au bout. C’est la stratégie. » Macron a déclaré dans une interview au Parisien publiée tard mardi soir.

Il a ajouté que cela signifie « restreindre autant que possible leur accès aux activités sociales ». Dans la lutte contre le coronavirus, le gouvernement français a signalé mi-janvier son intention d’imposer des restrictions drastiques aux personnes non vaccinées. Selon les propositions du gouvernement, les personnes non vaccinées devraient perdre l’accès aux restaurants, aux bars et aux transports longue distance.

« Je n’enverrai pas (non vaccinés) en prison, je ne les vaccinerai pas de force. Alors il faut dire à ces gens : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restaurant, vous ne pourrez plus aller chercher un café, vous ne pourrez pas aller au théâtre ou au cinéma. » a déclaré Macron.

Les propos du président ont immédiatement provoqué les critiques de ses adversaires. « Emmanuel Macron dit qu’il a appris à aimer les Français, mais il semble les mépriser particulièrement. On peut soutenir les vaccinations sans insulter ni pousser qui que ce soit à la radicalisation. » a déclaré le leader républicain de l’opposition, Bruno Retailleau.

Lors de sa première interview cette année, Macron a également déclaré qu’il souhaitait se présenter à nouveau à la présidence en avril, mais qu’il ne prendrait sa décision finale que lorsqu’il en serait sûr.

Auteurs:
nm, TASR

Irène Belrose

« Fanatique de musique. Penseur maléfique. Accro au café. Spécialiste du voyage. Créateur. Praticien de l’Internet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.