Le SND Opera présentera trois premières dans la nouvelle saison

L’Opéra du Théâtre national slovaque (SND) prépare plus d’une centaine d’événements pour la nouvelle saison 2022/2023, il présentera également trois premières. Le chef d’orchestre de l’opéra sera l’Américain Kevin Rhodes, actuellement invité au SND. La direction du SND en a informé.

Dans le passé, le chef d’orchestre américain s’est produit sur des scènes de théâtre prestigieuses – à Paris, à l’Opéra d’État de Vienne, à l’Opéra d’État de Berlin, à La Scale de Milan, mais aussi avec le célèbre New York City Ballet américain. « Après deux courts engagements au sein du SND, la fameuse bonne alchimie s’est opérée entre moi et l’orchestre. C’est pourquoi je me réjouis d’approfondir encore plus notre coopération en tant que chef d’orchestre principal du SND Opera. » fournit la coopération avec SND Rhodes.

Il veut aussi utiliser sa position pour éduquer de jeunes artistes. « Au poste d’assistant, les jeunes chefs d’orchestre slovaques prometteurs auront une place auprès de moi, à qui je voudrai transmettre ma riche expérience internationale. » explique.

La première des trois premières prévues sera jouée par l’Opéra SND dans la 103ème saison fin septembre, ce sera Carmen du compositeur français Georges Bizet. La deuxième première aura lieu à l’occasion du 30e anniversaire de la fondation de la République slovaque – l’opéra présentera l’œuvre du compositeur slovaque Eugen Suchoň Svätopluk. « La première est prévue pour février 2023, dirigée par Roman Polák et mise en scène musicalement par Martin Leginus, » complété par le responsable des relations publiques du Théâtre national Jana Alexová. La dernière et troisième première de l’opéra de Mario Stuard Gaetano Donizetti est prévue pour avril de l’année prochaine. « Le drame axé sur la rivalité politique et personnelle entre les deux reines sera mis en scène par le réalisateur français Gilbert Blin, l’orchestre sera dirigé par le chef d’orchestre italien Marco Guidarini », a informé Alex.

À partir de la nouvelle saison, Opera SND passera du répertoire à un système de demi-blocs, qui est actuellement le système le plus utilisé dans les salles européennes. « Jouer en blocs nous permet d’augmenter la concentration de la qualité artistique de toutes les personnes impliquées. Cela nous permet également d’inviter des invités intéressants pour une période de temps plus courte que ce qui serait nécessaire dans le processus de répétition d’une nouvelle production », explique le directeur du SND Opera Lubor Cukr. L’ensemble solo interne se compose actuellement de 13 chanteurs.

En plus des premières, le SND Opera présentera 80 représentations la saison prochaine. Les activités comprendront également des concerts, des séminaires pour les enseignants et des classes de maître.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.