Le tribunal a condamné plusieurs collaborateurs de l’ex-président français Sarkozy – Monde – Actualités

Un tribunal de Paris a condamné vendredi plusieurs anciens collaborateurs de l’ex-président français Nicolas Sarkozy à des accusations de détournement des finances publiques et de clientélisme. Cela a été rapporté par l’AFP et la DPA.

Claud Guéant, l’ancien directeur de cabinet de l’ancien président, a été condamné à un an de prison par un tribunal. Il doit servir pendant huit mois, les quatre autres sont conditionnels, écrit DPA.

Un autre conseiller de Sarkozy, Patrick Buisson, a écopé de deux ans de prison avec sursis et de 150 000 euros d’amende. L’ancienne directrice de cabinet Emmanuelle Mignon a été condamnée à six mois de probation.

L’ancien consultant Pierre Giacometti, qui doit s’acquitter d’une amende de 70 000 euros, a écopé de la même sanction. L’ancien assistant de Sarkozy, Julien Vaulre, a été acquitté par le tribunal.

Sarkozy lui-même n’était pas parmi les accusés et a refusé de témoigner en tant que témoin, écrit l’AFP.

Cependant, il fait lui-même l’objet d’une enquête pour plusieurs crimes. Fin septembre, il a été reconnu coupable d’avoir financé illégalement sa campagne électorale de 2012. Un tribunal de Paris l’a condamné à un an de prison, qu’il peut également purger en résidence surveillée. En mars dernier, il a écopé d’une peine de trois ans pour corruption et abus de pouvoir, dont le tribunal l’a condamné à deux ans avec sursis. Sarkozy (66 ans) a fait appel dans les deux cas.

L’ex-président fait également face à des allégations de financement illégal de sa campagne électorale réussie en 2007.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.