Le WC des vélos électriques de montagne commence en France: ils se battront avec Sagan

Tous dans le même bateau. Déjà aujourd’hui à 11h30, les courses tant attendues de vélo électrique de montagne commencent dans le cadre des championnats du monde, organisés par le village français des Gets.

Naturellement, le septuple détenteur du maillot vert du Tour de France Peter Sagan (32 ans) attire le plus l’attention, mais il ne sera pas le seul Slovaque en piste. Avec lui, trois autres compatriotes se battent également pour le meilleur résultat possible.

Pour les fans de cyclisme sur route, les noms Martin Knapec, Ľuboš Staňo et Filip Sklenárik sont des concepts relativement inconnus, mais ce trio est actif dans le monde de la course d’enduro depuis de nombreuses années. Le groupe dirigé par Peter Sagan tentera de défendre la bonne réputation du cyclisme slovaque dans la catégorie des vélos électriques de montagne, même si le Tourminator lui-même a précédemment déclaré qu’il n’avait pas de grandes ambitions. « Je ne vais pas être compétitif, et finalement je ne vais pas essayer de l’être. Ça va être une fête pour moi. » a déclaré le Tourminator, mais après les premiers entraînements, il a également ajouté une opinion plus sérieuse. « Je suis très agréablement surpris. La piste est très technique, mais sur le sec c’est cool. Cependant, s’il pleut, ce sera autre chose, quelque chose de nouveau. Donc, moi-même, je ne sais pas à quoi m’attendre. toute la piste, et ce que j’y ai vécu… Je dois dire – du café fort, » a déclaré Sagan, dont les paroles ont été reprises par ses coéquipiers.

La météo sera le facteur le plus important. Cependant, d’après les prévisions, il ressemblait plus à de la pluie en journée aux Gets. « Personnellement, j’aime le fait que la piste soit extrêmement technique, même si elle est plus exigeante. Peut-être que le temps tiendra et qu’il sera sec, c’est le plus important. » a confirmé Ľuboš Staňo. « Celui qui a la puissance devra l’utiliser au maximum. Les pilotes techniques auront un petit avantage. Il sera donc préférable d’allier technique et performance. Cette discipline est multi-genre, l’expérience et les bonnes pistes seront importantes, peut-être que ça marchera » conclut Martin Knapec.


Vélos électriques aux championnats du monde :

– l’énergie peut être fournie par deux sources : l’énergie humaine et électrique

– la puissance maximale du moteur est limitée à 250 W

– vitesse maximale d’assistance de 25 km/h

Martin Knapec (27)

– Multiple champion de Slovaquie en descente et enduro

– Il a décrit le vélo comme un amour qui ne le laissera jamais tomber.

Ľuboš Staňo (30)

– Champion de Slovaquie en enduro

– Il considère le vélo avant tout comme un plaisir, il aime tout ce qui a 2 roues.

Filip Sklenárik (26)

– Vainqueur de la catégorie MTB – XCO/XCM dans le sondage Golden Pedal

– Il a commencé le cyclisme de course à l’âge de 14 ans en descente d’adrénaline.

Irène Belrose

« Fanatique de musique. Penseur maléfique. Accro au café. Spécialiste du voyage. Créateur. Praticien de l’Internet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.