Les patrons des trois plus grands Français

Les patrons des trois plus grands énergéticiens français ont interpellé les particuliers et les entreprises, pour limiter immédiatement la consommation. Ils ont mis en garde contre les tensions sociales à moins que les approvisionnements ne soient réapprovisionnés avant l’hiver prochain.

« Cet effort doit être immédiat, collectif et massif », écrivent le patron de TotalEnergies Patrick Pouyanne, le patron d’EDF Jean-Bernard Levy et la patronne d’ENGIE Catherine MacGregor dans une lettre commune publiée dans l’hebdomadaire Le Journal du Dimanche (JDD).

« Nous devons travailler collectivement pour réduire nos consommations afin de gagner des marges de manœuvre. »

Ils ont cité la limitation des approvisionnements énergétiques en provenance de Russie et la réduction de la production d’électricité due à l’entretien des centrales électriques comme raison.

La France veut remplir ses réservoirs de gaz d’ici l’automne, a déclaré cette semaine la Première ministre Élisabeth Borne. Ils sont actuellement pourvus à 59%.

Selon les responsables des groupes français, la production européenne d’électricité est également limitée par la sécheresse, qui a réduit la production des centrales hydroélectriques.

« La flambée des prix de l’énergie causée par ces problèmes menace notre ordre social et politique et menace trop gravement le pouvoir d’achat des ménages », indique la lettre. « Agir dès cet été nous permettra d’être mieux préparés pour le début de l’hiver prochain, notamment pour préserver nos approvisionnements en gaz.

Selon les responsables des préoccupations, « chaque consommateur et chaque entreprise doit changer ses habitudes et limiter immédiatement la consommation d’énergie, qu’il s’agisse d’électricité, de gaz ou de produits pétroliers ». (tasar)

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.