Les Slovaques aiment dépenser pour s’amuser. L’enquête montre quel est leur passe-temps le plus cher – Personnes – Économie

Les femmes consacrent moins de leurs revenus au divertissement et les hommes investissent davantage dans leurs passe-temps.

Environ 51 % des Slovaques consacrent chaque mois un dixième de leur budget familial au divertissement. Un autre 31 % des ménages consacrent 10 à 30 % de leurs revenus à leurs passe-temps. Les Slovaques dépensent le plus d’argent en voyages et en week-ends, le moins en événements culturels. C’est ce que montre une enquête sur les dépenses de loisirs et de loisirs des ménages slovaques réalisée par KRUK République tchèque et slovaque.

« Notre enquête montre que bien que les Slovaques aiment dépenser en divertissements et autres activités de loisirs, les dépenses à ces fins diminuent avec leurs revenus personnels ou familiaux. Cela correspond également à d’autres conclusions de notre enquête, selon lesquelles les Slovaques, par exemple, empruntent très rarement En ce qui concerne le statut socio-économique des répondants, ceux qui travaillent dans les domaines des technologies de l’information et des services financiers dépensent le plus pour leurs intérêts et leurs divertissements « , a déclaré Jaroslava Palendalová, PDG de l’entreprise.

Lire la suite Le train doré de Bratislava a roulé sur les routes principales. Il a reçu plus de 135 000 euros en coronadotations

Les femmes consacrent moins de leurs revenus au divertissement et les hommes investissent davantage dans leurs passe-temps. Environ un ménage slovaque sur six déclare ne rien dépenser du tout pour le plaisir et les loisirs. En plus des étudiants, les Slovaques en âge de produire dépensent également leurs fonds en divertissement. Ces coûts commencent à baisser pour les personnes de plus de 55 ans.

Les Slovaques dépensent près de 27 % de leurs économies en voyages et voyages, y compris une part des ménages de quatre et plusieurs membres. Un cinquième des dépenses est consacré à visiter des restaurants et à s’asseoir avec des amis. Presque la même part des investissements dans les loisirs va aux ménages slovaques dans les sports et le jardinage, près de 13 % des dépenses totales de divertissement et d’intérêts vont aux sports et 14 % au jardinage. Moins de 5 % des dépenses dans ce domaine sont consacrées par les Slovaques à la culture, à la visite de concerts, de théâtres, de cinémas, d’expositions et d’autres événements culturels. La majeure partie de leur budget de divertissement est consacrée aux déplacements des 25 à 34 ans, les restaurants et les rencontres entre amis sont principalement recherchés par les étudiants de 18 à 24 ans et le jardinage est principalement assuré par les personnes en âge de retraite.

« La grande popularité des voyages et des visites de restaurants est à long terme chez les Slovaques, ce qui est confirmé par une comparaison avec notre enquête auprès des jeunes de 2019. Cependant, l’enquête, malheureusement, montre également que parmi les répondants qui dépensent 10 % à 30 % sur leurs revenus, près d’un sur cinq est sans épargne et a actuellement des dettes en souffrance », a ajouté Palendalová.

Irène Belrose

« Fanatique de musique. Penseur maléfique. Accro au café. Spécialiste du voyage. Créateur. Praticien de l’Internet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.