Les Slovaques ont perdu dans le groupe A avec l’Allemagne 1 : 2

Helsinki, 14 mai (TASR) – Les joueurs de hockey slovaques ont perdu lors de leur deuxième match du groupe A aux Championnats du monde en Finlande avec l’Allemagne à seulement 1: 2 et avec trois points, ils occupent la quatrième place du tableau. Les Allemands ont décidé du triomphe avec deux buts de l’ordre de cinq minutes en deuxième période, auxquels seul Kristián Pospíšil a pu répondre.

La Slovaquie se retrouvera lundi prochain à 15h20 avec le favori du groupe A Canada. Les Allemands prendront leurs fonctions quatre heures plus tard face à la France.

Groupe A (Helsinki):

SLOVAQUIE – Allemagne 1 : 2 (0 : 0, 1 : 2, 0 : 0)

Objectifs: 32. Pospíšil (Jánošík, Tamáši) – 22. Plachta, 27. Pföderl (Noebels). Juges : Heikkinen (FIN), Ohlund (Suède) – Sormunen (FIN), Yletyinen (Suède), suspension : 3 : 2 pendant 2 min, power-ups : 0 : 0, affaiblissement : 0 : 0, 4387 spectateurs

RS : Rybár – Čerešňák, Rosandič, Nemec, Ivan, Grman, Jánošík, Gachulinec – Tatar, Krištof, Lantoši – Slafkovský, Roman, Regenda – Pospíšil, Tamáši, Lunter – Liška, Minárik, Takáč

Allemagne: Grubauer – Seider, M. Müller, J. Müller, Holzer, Wissmann, Wagner, Bittner – Ehliz, Stützle, Plachta – Pföderl, Michaelis, Noebels – Fischbuch, Loibl, Schmölz – Soramies, Kastner, Ehl

Le premier tiers n’a pas apporté beaucoup de beauté au hockey. Les équipes ont joué prudemment en défense, physiquement et n’ont pas lancé d’attaques risquées. Les Slovaques étaient plus actifs au tir, mais leurs adversaires avaient une meilleure chance. Les deux équipes ont joué avec une grande intensité même dans les combats personnels, qui ont progressivement augmenté, mais le jeu était propre. Dès le début, les Allemands attaquent les Slovaques en passant haut. Regenda a eu une chance de prendre les devants sur l’éblouissant tir de Regenda vers la gauche, mais l’occasion s’est évanouie car son tir est passé juste au-dessus de la barre après 2 minutes. A la 5ème minute, J. Müller tire fort derrière les murs, mais Rybár n’est pas surpris. À la 15e minute, Takáč a commis une erreur dans l’arrière-garde, qui voulait éviter l’adversaire attaquant, mais n’a pas touché la rondelle. Il est arrivé à Ehl, qui a essayé de le pousser à travers le béton de Rybár, mais a échoué. La meilleure chance de Tatar était le Slovaque Krištof, mais le tir du capitaine est passé juste à côté. Une minute plus tard, les Allemands ont été éliminés inutilement et les Allemands ont mis beaucoup de pression en supériorité numérique. Cependant, les Slovaques ont bien bloqué leurs missiles et le Pêcheur les a retenus.

Le score du duel a changé à la 22e minute. Les Allemands ont remporté le palet et sont passés à l’attaque, Plachta est passé devant le but, où Jánošík a malheureusement renversé le palet pour Rybár – 0: 1. La Slovaquie a tenté de réagir rapidement et a visé Liška, Gachulinc et Rosandič dans une courte séquence de Grubauer, mais aucun n’a décollé. D’un autre côté, le rapide 2 – 1 de Nemcom tira un penalty après 27 minutes de jeu. Le but de contact aurait pu venir immédiatement, mais Roman a échoué sur Grubauer, qui à la 30e minute a également réussi avec une chance pour l’arrivée ultérieure de Lantoši et Krištof. La Slovaquie a vu à la 32e minute. Le tir de Pospíšilova a juste tourné autour du but, mais l’attaquant slovaque a tiré la rondelle après un autre lancer, a encerclé le but et l’a poussé derrière un gardien de but allemand impuissant. Après le but du contact, cependant, l’assaut slovaque n’est pas venu, il a été battu par les exclusions de Gachulinc et Ivan et les Allemands ont joué une minute et 24 secondes à cinq contre trois. Les accusations de Ramsay étaient désintéressées, abattues et tirées. Au final, les tiers ont frôlé l’égalisation à plusieurs reprises, mais ils n’ont pas non plus prévalu en supériorité numérique.

Cela a continué au début de la troisième partie et les Slovaques ont joué 44 secondes même contre trois, bien qu’ils aient combiné dans la zone offensive, mais trop peu de tirs ont été dirigés vers Grubauer. Il a envoyé le plus dangereux à la fin du jeu de puissance ordinaire Pospíšil. Les Allemands ont joué habilement dans les minutes suivantes, ils ont très bien défendu la zone médiane, ils ont laissé les adversaires presque inutiles et se sont menacés de breaks. Après l’un d’eux, Ehl aurait pu ajouter un troisième but, mais il n’a visé que la poitrine de Rybár. Les protégés de Ramsay ont eu du mal à entrer dans la zone, et même s’ils l’ont fait, ils n’ont pas pu s’y installer et ont rapidement perdu leurs rondelles. L’image du jeu n’a pas changé et les Slovaques ont rapidement passé le temps. À la 56e minute, ils ont réussi à s’installer plus longtemps dans la zone et Tatar était en bonne position, Grubauer a encore performé. La Slovaquie a rappelé le gardien deux minutes avant la fin, Ramsay a ensuite fait une pause, mais ses protégés n’ont plus réussi à égaliser.

votes après le match / RTVS / :

Tomas Tatar, capitaine de la SR : « C’était un match de bagarre, on s’est battu comme on pouvait. Je pense que nous manquons une telle dernière passe. On n’a pas changé les occasions, il y a eu des exclusions qui les ont fait monter à cheval. Nous n’avons pas assez tiré avec un avantage numérique de 5 contre 3. Ce n’est que le début du tournoi, nous avons beaucoup de choses à travailler.« 

Adam Liška, attaquant de la République slovaque : « C’est une défaite difficile car je pense que nous avons fait un meilleur match que le premier. On a été actifs, on s’est créé de la pression, des occasions, mais on n’a marqué qu’un seul but. Nous devons pousser plus fort vers le but, viser les arrêts et la rondelle en pointillé.« 

Peter Čerešňák, défenseur de la République slovaque : « C’était équilibré, il y a eu des moments où ils avaient plus de jeu, puis nous encore. Les occasions étaient des deux côtés, on avait la pression à la fin, mais on n’a plus marqué. Dans la première mi-temps du match ce n’était pas l’idéal, on a perdu beaucoup de rondelles, on s’est amélioré petit à petit. Ils ont joué de manière désintéressée, bloquant le plus possible et quand un tir passait, c’était fini. Peut-être avons-nous manqué un peu de chance.« 

Tableau groupe A :

1. Danemark 1 1 0 0 0 9 : 1 3

2. Suisse 1 1 0 0 0 5 : 2 3

3. Canada 1 1 0 0 0 5 : 3 3

4. SLOVAQUIE 2 1 0 0 1 5 : 4 3

———————————

5. Allemagne 2 1 0 0 1 5 : 6 3

6.France 1 0 0 0 1 2 : 4 0

7. Italie 1 0 0 0 1 2 : 5 0

———————————

8.Kazakhstan 1 0 0 0 1 1 : 9 0

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.