Les souvenirs de la fin de la Seconde Guerre mondiale à Berlin étaient paisibles

Berlin, 9 mai (TASR) – Les habitants de Berlin ont commémoré dimanche l’anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale à plusieurs endroits. Des patrouilles de police ont surveillé la situation dans la ville en raison des inquiétudes concernant d’éventuelles tensions liées au conflit en cours en Ukraine, rapporte l’agence de presse DPA.

Dans la matinée, plusieurs centaines de personnes ont déposé des fleurs devant le monument soviétique du parc de Treptow à Berlin. Selon un porte-parole de la police, des personnes ont également déposé des gerbes devant le monument du quartier Mitte. Il a ajouté que toutes les réunions étaient pacifiques.

Dans un film d’archives du 8 mai 2022, des enfants tiennent des drapeaux ukrainiens à l’occasion du jour de la victoire sur le fascisme et du 77e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale devant le mémorial de guerre soviétique à Berlin.
Photo: TASR / AP

Environ 3 400 policiers surveilleront Berlin dimanche et lundi, alors que plus de 50 manifestations et rassemblements sont prévus. Selon la chef de la police de Berlin, Barbara Slowikova, l’objectif est d’assurer la dignité des événements commémoratifs, de protéger les monuments et d’empêcher « instrumentalisation » ces actions.

Les 8 et 9 mai, la police de la capitale allemande a interdit l’affichage des drapeaux russes et ukrainiens sur 15 monuments dans leur voisinage immédiat, ainsi que l’affichage d’autres symboles, dont la lettre « Z », qui est devenue un symbole de soutien à Agression militaire russe en Ukraine.

Dans une image d’archive du 8 mai 2022, une couronne de l’ambassade d’Ukraine est placée devant un monument aux morts soviétique à l’occasion du jour de la victoire sur le fascisme et du 77e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale à Berlin.
Photo: TASR / AP

La raison en est qu’il y aura des escarmouches et une escalade des tensions entre les groupes ukrainiens et russes lors des événements commémoratifs à l’occasion du 77e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’ambassadeur d’Ukraine à Berlin Andriy Melnyk a critiqué les mesures de Berlin comme « décision politique catastrophique ».

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.