L’icône du cinéma Jean-Paul Belmondo est décédé

6. sept. 2021 à 16:40 je Mis à jour le 6 sept. 2021 à 17:15

Il a apporté une nouvelle catégorie au cinéma, un super-héros dans la vie civile.

BRATISLAVA. Le légendaire acteur français Jean-Paul Belmondo est décédé à l’âge de 88 ans.

L’AFP a rapporté lundi, faisant référence à son avocat.

« Il est très fatigué depuis un certain temps. Il est un peu mort », selon l’avocat de France Info Belmond, Michel Godest.

Il a fait irruption dans le cinéma français comme un ouragan

L’acteur, également surnommé Bébel, était considéré comme l’un des derniers grands vivants du cinéma français, sa Nouvelle Vague des années 1950 et 1960.

Il a fait irruption dans le cinéma français comme un ouragan, annulant tout ce qui y était valable jusque-là.

Non seulement il a ouvert le chapitre d’or de la nouvelle vague et du cinéma moderne et original, mais il a également remis sur pied l’idéal de beauté.


Article associé Jean-Paul Belmondo pense à la mort. Mais il sourit Lis

Tâches inoubliables

Au cours de ses 60 ans de carrière, Belmondo est apparu dans 80 films, laissant derrière lui des rôles inoubliables, non seulement d’acteur mais aussi de cascadeur.

Il s’est fait connaître avec le personnage d’un jeune mec dans Le bout du souffle, réalisé par Jean-Luc Godard. Il commence peu à peu à s’affirmer dans des projets plus commerciaux, notamment dans des films d’action ou des comédies, comme L’Homme de Rio (1965). Jusqu’au milieu des années 1980, Belmondo jouait principalement de l’action, des héros souvent cyniques.

Au cours de sa carrière cinématographique, il a collaboré avec des réalisateurs tels que Claude Chabrol, Vittorio De Sica, Philippe de Broca, Claude Zidi et François Truffaut et d’autres.

À un âge plus avancé, il s’est concentré sur le théâtre et s’est retiré de la vie publique après un accident vasculaire cérébral en 2001, mais a continué à recevoir un certain nombre d’offres de tournage.

En avril 2007, Belmond a reçu la plus haute distinction de l’État français, le Conseil de la Légion d’honneur.


Article associé Belmondo : J’ai ri une fois, j’ai pleuré une fois, c’est normal Lis

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.