Macron a appelé Poutine pour la première fois depuis la découverte du massacre de Buč

La conversation des présidents a duré plus de deux heures.

PARIS / MOSCOU. président russe Vladimir Poutine mardi lors d’une conversation téléphonique avec le président français Emmanuelom Macronom a appelé l’Occident à cesser de fournir des armes à l’Ukraine. L’agence AFP en a informé.

Selon un communiqué publié par le service de presse du Kremlin, Poutine a déclaré que la Russie était « toujours ouverte au dialogue » malgré les incohérences et le manque de préparation de Kiev pour un travail sérieux.


L’article continue sous la publicité vidéo

L’article continue sous la publicité vidéo

Le président russe Macron a informé du déroulement de la soi-disant opération militaire spéciale en Ukraine et de l’évacuation des civils bloqués dans l’aciérie d’Azovstal dans la ville portuaire de Marioupol.

Selon le Kremlin, l’évacuation se déroule conformément à l’accord conclu lors de la réunion de Poutine avec le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, qui a eu lieu le 26 avril à Moscou.

L’Union ignorerait les crimes de la partie ukrainienne

L’AFP a rapporté que Poutine avait accusé les forces ukrainiennes d’avoir commis des crimes de guerre lors d’un appel téléphonique avec Macron, notant que les États de l’UE ignoraient ces crimes.


Article associé Un guide pratique de la guerre en Ukraine (écrit par Petra Procházková) Lis

Selon Poutine, l’Occident laisse également sans réponse « les bombardements massifs des villes et villages du Donbass, à la suite desquels des civils sont tués ».

Poutine a également déclaré à Macron que « l’Occident pourrait aider à arrêter ces atrocités » s’il faisait pression sur le gouvernement de Kiev et arrêtait les livraisons d’armes à l’Ukraine.

La télévision française d’information BFM a déclaré que la conversation des présidents avait duré plus de deux heures.

Le premier appel depuis début avril

L’AFP a rappelé que depuis décembre dernier, Macron et Poutine s’étaient parlé près de 20 fois, dont huit depuis le 24 février, lorsque la Russie a commencé une invasion de l’Ukraine.

Macron et Poutine n’ont plus communiqué depuis début avril, date à laquelle des images de massacres de civils dans la ville de Bucha, dans la région de Kiev, ont été publiées.

Pourtant, le 25 avril, le président russe a félicité Macron pour sa réélection à l’élection présidentielle.

Il lui a souhaité beaucoup de succès et de « bonne santé », ce que de nombreux débats sur les réseaux sociaux ont qualifié de possible menace secrète dans le style d’un personnage négatif des films sur l’agent James Bond, a noté l’AFP.

Macron s’est entretenu par téléphone avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky samedi dernier, l’informant que la France allait « renforcer » l’aide militaire et humanitaire à l’Ukraine.

Guerre en Ukraine

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.