Macron a remporté l’élection présidentielle française, battant clairement Le Pen et imitant Chirac

  • mis à jour le 25 avril, 7h35

Le président français Emmanuel Macron a confortablement remporté le second tour de l’élection présidentielle de dimanche, obtenant ainsi un second mandat. Macron a obtenu 58,5 % des voix. 41,5% des électeurs ont voté pour sa challenger d’extrême droite Marine Le Pen.

Macron est le premier président français en 20 ans à exercer un second mandat à la tête de l’Etat. La dernière fois que le poste de président a été défendu aux élections de 2002, c’était Jacques Chirac.

Macron a promis de réunifier le pays qui est « rempli de beaucoup de doutes, de nombreuses lignes de partage ». La victoire de Macron est un soulagement pour les alliés de la France, car Le Pen voulait réduire les relations du pays avec l’Union européenne, l’Alliance de l’Atlantique Nord et l’Allemagne, ce qui ébranlerait l’architecture de sécurité de l’Europe.

Félicitations des dirigeants de l’Union

En attendant, les principaux représentants de l’Union européenne ont déjà réussi à féliciter Macron pour sa victoire. « Cher Emmanuel Macron, félicitations pour votre réélection à la présidence de la République. Je me réjouis de la poursuite de notre excellente coopération. Ensemble, nous ferons avancer la France et l’Europe. » a écrit la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen sur le réseau social et de microblogging Twitter.

« Félicitations cher Emmanuel Macron. En ces temps agités, nous avons besoin d’une Europe forte et d’une France pleinement engagée dans une Union européenne plus souveraine et stratégique. Nous pouvons compter sur la France pour les cinq prochaines années. poursuivi par le président du Conseil européen, Charles Michel.

Le parti de Le Pen ne se sent pas vaincu

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est joint aux félicitateurs. « Je me réjouis de poursuivre la coopération sur les questions les plus importantes pour nos deux pays et pour le monde », il a déclaré.

Le Pen s’est entretenue avec les électeurs peu de temps après la fermeture des bureaux de vote et leur a dit que le résultat de dimanche et sa défaite probable au 2e tour signifiaient toujours la victoire de son parti.. Bien qu’elle ait laissé entendre par le passé qu’elle quitterait la politique en cas d’échec électoral, elle a ajouté qu’elle poursuivrait son combat dans la politique française.

Macron et Le Pen faisaient également partie du second tour de l’élection présidentielle il y a cinq ans. Macron recueille alors 66,1 % des suffrages, tandis que Le Pen attire 33,9 % des électeurs.

Gaspard Pettigrew

"Lecteur. Fanatique de la cuisine professionnelle. Écrivain. Gourou d'Internet. Amateur de bière d'une humilité exaspérante. Fan de café sans vergogne."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.