Macron, Scholz et Draghi terminent leur visite à Kiev : ils partagent le point de vue de l’adhésion de l’Ukraine à l’UE

Le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Scholz et le Premier ministre italien Maria Draghi sont rentrés en train de la capitale ukrainienne Kiev vers la Pologne vendredi soir. TASR a repris le rapport de l’AFP.

Macron, Scholz et Draghi se sont rendus en Ukraine pour la première fois depuis le début de l’offensive militaire russe le 24 février. Une heure avant l’arrivée de leur train dans la ville polonaise de Przemyśl, le Premier ministre italien Draghi a rejoint Macron dans sa voiture pour des entretiens bilatéraux. Macron a également eu des entretiens conjoints avec le bureau de Scholz peu après le départ du train de Kiev.


Trois dirigeants, rejoints par le président roumain Klaus Iohannis lors d’une visite en Ukraine, ont déclaré sont prêts à garantir « immédiatement » à l’Ukraine le statut officiel de pays candidat, nécessaire pour adhérer à l’Union européenne. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est félicité de la déclaration et a exprimé l’espoir que les États membres s’accorderaient sur celle-ci avant le prochain sommet européen des 23 et 24 juin.

Chacune des délégations disposait de quatre wagons sur un train spécial envoyé par la partie ukrainienne, a indiqué l’AFP. Outre des diplomates et des journalistes, les dirigeants étaient accompagnés d’environ 80 membres des forces de sécurité françaises, allemandes, italiennes et ukrainiennes.

Guinevere Desjardins

"Nerd de la bière diabolique. Accro aux zombies. Résolveur de problèmes à vie. Lecteur. Évangéliste amateur de bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.