« Only Murders in the Building » sur Disney+ : une saison 2 bien plus relevée

Selena Gomez, Steve Martin et Martin Short reviennent à partir de ce mardi pour procéder à leurs interrogatoires concernant des infractions commises dans leur immeuble new-yorkais. De plus, c’est nettement plus délicieux.
Ils avaient illuminé la rentrée 2021. Ils reprendront à la fin du printemps 2022. Les trois compagnons de « Only Murders in the Building », une série d’enquêteurs criminels comique lancée l’an dernier, sont de retour à partir de ce mardi 28 juin dans des entreprises nettement plus piteuses et corsées.

La série a prévalu sur les fans de Disney + avec la créativité de ses intrigues à l’ancienne, mais actuellement éclairées concernant un trio de voisins – Charles, une ancienne star de l’artiste de la série télévisée, Oliver, une ancienne phase principale des émissions à Broadway, et Mabel, un inactif jeune femme – , qui a exploré à travers une émission numérique les tueries qui se déroulent dans leur immense maison de ville de New York.

La courte durée et le ton des dix épisodes n’étaient pas étrangers à la prospérité de la série, comme le triplet impossible mais magnifiquement fonctionnel de deux vétérans, Steve Martin et Martin Short, et une jeune chanteuse incroyablement populaire, Selena Gomez.

Une triplette toujours charmante et de nombreux virages
Revoilà cette joyeuse bande, qui n’a pas bouclé la série de méfaits perpétrés dans leur structure colossale : l’un d’eux, non clarifié, sera chargé du trio lorsqu’ils trouveront des éclairs sortis du loft. de Mabel. Ils font juste quelques souvenirs courts pour s’excuser, alors que la police et chacun de leurs voisins les soupçonnent. Ils choisissent de relancer leurs examens, dont ils rendent compte en réalité sous la forme d’un enregistrement Web…

Cette saison suivante connaît juste une petite difformité : vous devez avoir vu la première pour bien suivre ses événements. Pour le reste, ce nouveau moyen de transport de « Only Murders in the Building» prévaut dans l’inimaginable : trouver comment se ressourcer avec une intrigue qui est en tout cas fondamentalement la même.
Ceci, en raison de nombreux virages passionnants sur la route, et de la façon dont la série approfondit les petites agonies privées de ses trois héros, ainsi que leurs connexions, ce qui rend le travail du triplet de loin supérieur et le rend dans tous les affaire vraiment charmante, d’autant plus que les trois artistes, comparativement en forme, approfondissent leur travail.

Mieux, une quatrième personne prend considérablement plus d’importance : la structure même, L’Arconia, la situation nous faisant plonger dans ses entrailles, les entrées secrètes et les anciens recoins méconnus.

Tempête de répercussions retardées qui tuent et nouvelles stars du visiteur
Plus important encore, les créateurs de la série ont également affiné leurs intrigues et leur discours, et cette saison finit par être beaucoup plus intelligente, compensant les observateurs par une tempête de circonstances comiques stupéfiantes et de lignes de bourreau.

Enfin, tout comme le chanteur Sting lors de la première saison, ce nouveau moyen de transport a l’avantage d’accueillir deux « visiteurs vedettes » au grand intérêt : l’animatrice Amy Schumer et la jeune animatrice Cara Delevingne (« Valérian »), dont le personnage retiendra immensément affecter l’excursion de Mabel.

Finalement, Steve Martin, Selena Gomez et Martin Short nous font tellement ricaner, trembler tellement et se montrent tellement chatoyants au cours de ces dix nouveaux épisodes qu’ils trouvent comment présenter la série comme une œuvre d’art, ce que nous fantasmons actuellement. de traquer chaque année, semblable à une série de peluches à savourer comme une douceur pleine de saveurs…

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.