Peugeot 9X8 : Hypersport pour Le Mans | Automagazin.sk

La Peugeot 905 a produit la Peugeot 908 de 2007 à 2001, avec laquelle la marque française a ouvert son nouveau chapitre dans les courses d’endurance. Cependant, notamment pour les 24h du Mans, le constructeur annonce aujourd’hui son retour avec un nouveau modèle hybride Peugeot 9X8.

La nouvelle Hypercar Peugeot a également un nouveau nom – 9X8. Le numéro de départ 9 est une référence aux meilleures voitures de course de la marque, telles que les Peugeot 905 (1990-1993) et 908 (2007-2011). La lettre X fait référence à la transmission intégrale et à la technologie hybride utilisées dans la nouvelle Peugeot Hypercar. L’hybridation a été privilégiée pour la propulsion. Concrètement, cela signifie que les roues arrière sont propulsées par un moteur essence six cylindres bi-turbo d’une puissance de 500 kW et les roues avant par un moteur électrique d’une puissance de 200 kW.

Le règlement limite le fonctionnement du système et permet aux véhicules hybrides de rouler en traction intégrale. Elle définit ainsi la limite de transmission d’énergie aux roues avant et stipule que la puissance moyenne totale du groupe motopropulseur ne doit pas dépasser 550 kW. La technologie hybride est donc un grand avantage, car elle ouvre la possibilité d’une transmission intégrale, mais c’est aussi un défi technique majeur en raison de la complexité du contrôle du groupe motopropulseur.

C’est exactement ce qui intéresse la marque Peugeot, qui travaille à électrifier rapidement son portefeuille de production. Dans le même temps, cependant, le constructeur français continue de s’efforcer d’encourager un développement technique ambitieux et d’acquérir de l’expérience dans les courses extrêmes. Le programme 9X8 devrait à terme profiter aux futurs modèles Peugeot électrifiés. La Peugeot 9X8, comme l’ancienne Peugeot 905, illustre la philosophie esthétique actuelle de la marque avec la gauche dans l’emblème.

Il n’est donc pas surprenant que la nouvelle voiture de sport hybride soit mince, élégante, suscite des émotions et promette en même temps du dynamisme. Au premier coup d’œil, une signature lumineuse avec trois griffes lumineuses caractéristiques attire l’attention à l’avant et à l’arrière. Les côtés sont élégants et structurés. Les rétroviseurs extérieurs sont intégrés à la carrosserie et n’obstruent pas la circulation de l’air. À l’arrière se trouve un large diffuseur encadré par des éléments aux formes fines dans lesquels sont placées les lumières.

De plus, il y a une inscription au même endroit, qui souligne l’innovation la plus significative apportée par le modèle 9X8 sous la forme de l’absence de l’aileron arrière. Les ingénieurs et designers de Peugeot Sport se sont inspirés de cette innovation pour étudier en profondeur la nouvelle réglementation de l’Hypercar, la nouvelle catégorie d’endurance. Alors que d’autres ont décidé de se conformer à la nouvelle réglementation de manière plus conservatrice, les équipes Peugeot ont décidé de prendre des risques et d’apporter des solutions de rupture.

-jj-, texte et photo : Peugeot, vidéo : 24h du Mans

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.