Politique de défense de l’Union européenne : les nouveaux enjeux de la guerre en Ukraine – euractiv.sk

Le conflit en Ukraine montre bien l’importance pour l’Union européenne de disposer d’instruments efficaces et concrets pour renforcer sa capacité collective à anticiper, décider et agir dans l’intérêt de sa sécurité. Cela soulève également des questions sur les missions militaires en dehors de l’UE.

La boussole stratégique européenne, qui doit être adoptée par le Conseil européen des 24 et 25 mars, vise à fixer un cap pour la sécurité et la défense de l’Union au cours de la prochaine décennie. Cela se fera en étroite coordination avec les efforts de l’OTAN pour réviser son concept stratégique dans les mois à venir.

La boussole stratégique traite de divers domaines de la sécurité européenne, tels que la lutte contre le terrorisme ou la désinformation, la protection des frontières ou la surveillance des conflits voisins. Il couvre également des enjeux à plus long terme, comme le renforcement de la souveraineté industrielle et technologique européenne afin de réduire sa dépendance stratégique et de soutenir la base industrielle technologique de défense de l’Union. La politique de sécurité et de défense commune de l’Union européenne vise également à permettre à l’Union de jouer un rôle de superpuissance dans l’intérêt de la paix et de la sécurité à l’extérieur de ses frontières, l’action militaire pouvant également se concentrer sur le maintien de la paix et la prévention des conflits lors d’opérations extérieures.

Maintenant que nous assistons au conflit en Ukraine, que peut-on attendre de la politique de défense de l’Union européenne ?

Intervenants :

  • Félix ButtinCentre d’analyse, de prospective et de stratégie du ministère français des Affaires étrangères
  • Pierre HarocheChercheur en sécurité européenne à l’Institut de recherche stratégique (IRSEM), France
  • Lucie YarRédacteur en chef adjoint – en – chef d’EURACTIV Slovaquie
  • Pavel Mackogénéral à la retraite et analyste de la sécurité

Il modère

  • Alena KudzkoVice-président, GLOBSEC Policy Institute, Slovaquie

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.