Près d’un cadre sur trois à la BCE est allemand, la France est loin derrière

Le tableau du rapport annuel de la BCE montre que les Allemands représentaient 31,3 % des cadres de la banque et représentaient 27,7 % des effectifs totaux de la BCE qui s’élevaient à environ 4 000 personnes. Dans le cas des postes de direction en particulier, c’est bien au-dessus de la part de 21,4 % de l’Allemagne dans le capital de la banque, qui est basée sur la taille de l’économie et de la population.

La France, quant à elle, est bien en deçà de sa participation dans la BCE. Il représente 16,6 %, tandis que les cadres français représentent 10,8 % du total de la BCE et, en ce qui concerne les effectifs, 7,2 %. En termes de représentation managériale, la France est également en retard sur l’Italie et l’Espagne. En revanche, il occupe le poste le plus élevé de la banque sous la forme de Christine Lagard.

Certains pays plus petits, comme l’Irlande et le Portugal, occupent également une position plus forte au sein de la BCE que ce à quoi on pourrait s’attendre compte tenu de leur taille. En outre, les Britanniques représentaient 3,8% du nombre total de cadres à la fin de l’année dernière et 4,6% du nombre total d’employés, malgré le fait que la Grande-Bretagne ait quitté l’Union européenne en 2020, a ajouté Reuters. Cela semble être dû au fait qu’ils ont commencé à travailler à la BCE avant le Brexit. Seul un résident de l’Union européenne peut adhérer à la BCE, que le pays soit ou non membre de la zone euro.

Gaspard Pettigrew

"Lecteur. Fanatique de la cuisine professionnelle. Écrivain. Gourou d'Internet. Amateur de bière d'une humilité exaspérante. Fan de café sans vergogne."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.