Quel programme de compétition Peter Sagan a-t-il en 2022 ?

BRATISLAVA. Son programme n’a changé que dans les détails depuis qu’il a commencé à faire du vélo. La base de la saison est presque identique depuis des années, et même Peter Sagan la répète : les classiques du printemps, le Tour de France et le championnat du monde.

Ce ne sera pas différent non plus en 2022, bien qu’il entame la saison en cours dans la nouvelle équipe TotalEnergies. La question était, où le champion slovaque se présentera-t-il pour la première fois à la compétition ?

À l’origine, il devait s’agir des courses par étapes de la Vuelta argentine et de San Juan. Mais les organisateurs ont annulé la course en raison de la pandémie. Le projet d’aller dans un camp d’entraînement en haute altitude en Colombie a également échoué.

Le choix de l’équipe de France s’est porté sur la course par étapes du Tour du Haut Var. Ils chevauchent dans le sud de la France sur la côte méditerranéenne dans le département du Var (18-20 février).

La concurrence est généralement solide et le profil des étapes est vallonné. C’est un bon test de performance même pour les classiques.

Juste après eux, il devrait boucler une série de classiques du printemps. Il ne manquera pas le week-end d’ouverture des classiques avec les courses Omloop Het Nieuwsblat et Kuurne – Brussel – Kuurne (26 et 27 février). Mais le temps fort de sa partie printanière sera traditionnellement les trois classiques les plus célèbres : Milan – San Remo (14 mars), Tour des Flandres (3 avril) et Paris – Roubaix (17 avril).

Le patron de l’équipe TotalEnergies, Jean-René Bernaudeau, se réjouit qu’avec l’arrivée de Sagan et Daniel Oss, ils se soient renforcés dans les classiques et feront partie des joueurs les plus forts du peloton.

« Nous serons parmi les 3-4 équipes les plus fortes des Classiques flamandes. Avec Boasson Hagen, Terpstro, Oss, Bodnar et des leaders comme Anthony Turgis ou Peter Sagan, nous ne pouvons pas commencer sans ambitions gagnantes. Par exemple, à Paris-Roubaix, nous voulons nous battre pour la victoire et nous voulons définitivement être dans le rôle principal », a déclaré Bernaudeau, selon le site Internet du cyclismact.

Le seul changement dans le programme de printemps de Sagan est la course par étapes Paris-Nice. Les années précédentes, Sagan avait préféré l’Italie et Tirreno – Adriatico, où la météo était plus favorable et les étapes mieux profilées.

Après la saison des Classiques, Sagan aura quelques semaines de repos et ne reviendra à la compétition qu’en juin lors du Critérium du Dauphiné (5-12 juin).

Il ne devrait pas manquer le championnat conjoint de la République slovaque et de la République tchèque, qui se déroulera cette année en République tchèque. Il clôturera la première partie de saison du Tour de France (1er – 24 juillet).

Irène Belrose

« Fanatique de musique. Penseur maléfique. Accro au café. Spécialiste du voyage. Créateur. Praticien de l’Internet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.