Sagan a subi un examen spécial dans une clinique aux Pays-Bas

29.4. 9:01

BRATISLAVA – Il n’a toujours aucune idée de ce qui le tracasse ! Le cycliste Peter Sagan (32 ans) est apparu pour la dernière fois à la course le 6 avril, lorsqu’il a abandonné lors de la deuxième étape du Circuit Cycliste Sarthe – Pays de la Loire. Le triple champion du monde est aux prises avec de mystérieux problèmes de santé qui l’ont rattrapé pour un examen dans une clinique spéciale aux Pays-Bas.

Sagan a contracté le coronavirus pour la deuxième fois en janvier, et malgré le fait que ce fut plus facile que l’an dernier, le cycliste slovaque s’inquiète pour le maillot de sa nouvelle équipe. Le coureur TotalEnergies n’a pas terminé plusieurs épreuves en raison de problèmes de santé lorsqu’il s’est plaint de douleurs à la poitrine, de fièvre ou de vomissements. Le Slovaque a passé des examens qui n’ont cependant rien révélé, alors son équipe l’a envoyé dans une clinique spéciale aux Pays-Bas ces derniers jours.

Là-dessus, Sagan devait subir des examens du système vasculaire, et bien que son équipe refuse actuellement de fournir plus d’informations sur son état de santé, personne ne semble être plus sage cette fois non plus.

Son ancien entraîneur des jeunes, Peter Zánický, en a dit plus sur la marge du cycliste slovaque. « J’en ai parlé avec le frère de Petě, Juraj, qui est maintenant le plus heureux du couple. Peter a été examiné, mais la mauvaise nouvelle est qu’ils n’ont encore rien découvert pour savoir comment procéder. syndrome postcovide. Cependant, il commence à s’entraîner librement et nous verrons si le temps sans courses l’a aidé. C’est une situation malheureuse, mais c’est la vie des athlètes. Pete a eu de la chance jusqu’à présent et maintenant il le quitte un peu, mais c’est aussi une sportive. » a déclaré Zánický pour Šport24.sk.

Il ne reviendra pas à l’événement avant juin

Sagan devrait ensuite se présenter lors de la traditionnelle course Autour de la Suisse (12-19 juin). « C’est une épreuve difficile et vallonnée, où la forme est peaufinée avant le Tour de France, mais s’il y a une chance pour Petě d’aller en France, il n’a pas le choix. Je pense qu’il va bien s’entraîner maintenant, alors il devra se concentrer et qu’il s’en sortira en Suisse. Si ça va, je crois que le Tour de France peut y arriver. » a révélé Zánický.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.