Selon les météorologues, il était en Angleterre

En Angleterre, selon les météorologues, le mois de juillet de cette année a été le plus sec depuis 1935. Des records absolus ont même été établis dans le sud de l’Angleterre. En France le mois dernier, la plus petite quantité de pluie est tombée en juillet depuis le début des mesures en 1959.

Angleterre

La Grande-Bretagne a commencé à mesurer les précipitations totales dès 1836. Dans le sud-est de l’Angleterre cette année, seulement 5 millimètres de pluie sont tombés en juillet, la moyenne pour l’ensemble de l’Angleterre est de 23,1 mm. La moyenne pour l’ensemble de la Grande-Bretagne est de 46,3 mm, soit le 19 juillet le plus sec depuis le début des relevés.

Il y a peu d’eau dans la plupart des rivières d’Angleterre, ce qui affecte à la fois l’agriculture et la nature. Les compagnies des eaux ont déjà averti qu’il pourrait être nécessaire d’introduire des restrictions sur le pompage de l’eau.

Le Hampshire et l’île de Wight interdiront de remplir les piscines, d’arroser les jardins et de laver les voitures à partir de vendredi.

France

Une autre vague de chaleur a commencé aujourd’hui dans le sud-est de la France, la troisième consécutive cet été. De plus, le sud du pays est en proie à plusieurs incendies.

En juillet, 9,7 mm de pluie sont tombés sur la France métropolitaine, le moins depuis le début des mesures par le service météorologique Météo-France en 1959. C’est aussi nettement moins que le mois de juillet le plus sec à ce jour. À l’été 2020, 16,7 mm de précipitations sont tombées.

Le mois le plus sec absolu de l’histoire de la France est mars 1961, lorsque la France a enregistré 7,8 mm de précipitations. (Bbcafp, ctk)

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.