Vladimir Poutine au téléphone avec Emmanuel Macron

Lors d’un appel téléphonique avec Emmanuel Macron, Vladimir Poutine a accusé l’Ukraine de « crimes de guerre ». Selon lui, la Russie fait « tout son possible » juste pour éviter des pertes civiles en Ukraine. Macron a appelé le président russe à mettre fin au siège de Marioupol et à permettre l’accès humanitaire à la ville.

Le Kremlin a déclaré dans un communiqué que Macron et Poutine « ont attiré l’attention sur les nombreux crimes de guerre commis quotidiennement par les forces de sécurité ukrainiennes, en particulier les attaques à la roquette et à l’artillerie à grande échelle contre des villes du Donbass ».

Selon les termes du Kremlin, Poutine a déclaré à Macron que l’armée russe « fait tout son possible pour sauver la vie de civils pacifiques, y compris en organisant des couloirs humanitaires pour leur évacuation en toute sécurité ».

Au cours d’un entretien téléphonique de plus d’une heure avec Poutine, le président français s’est dit vendredi « extrêmement préoccupé » par le sort de la ville portuaire ukrainienne assiégée de Marioupol, a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

Lors du dernier appel téléphonique entre les deux dirigeants depuis le début de l’invasion militaire russe de l’Ukraine le 24 février, Macron a « réitéré son appel au respect immédiat du cessez-le-feu » en Ukraine.

Les deux dirigeants ont également évoqué les pourparlers en cours entre Moscou et Kiev sur la fin du conflit en Ukraine, qui étaient « une initiative de la France », cite l’Elysée à l’AFP. (tarr, AFP)

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.