La France signale le premier cas possible de transmission du monkeypox d’un humain à un chien

La France signale le premier cas possible de transmission du monkeypox d’un humain à un chien. Il est apparu avec deux hommes et leur animal de compagnie à Paris. Il s’agit du premier cas où le virus a été transmis d’une personne à un animal.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la transmission de maladies de l’homme à l’animal n’était jusqu’à présent qu’un risque théorique, mais ce n’est pas une surprise.

Les hommes, qui vivent ensemble dans une relation libre, ont reçu un diagnostic de monkeypox par des médecins d’un hôpital parisien début juin. Selon un rapport publié la semaine dernière dans la revue The Lancet, douze jours après avoir développé des symptômes de monkeypox, leur chien de quatre ans, un lévrier italien, a également développé la maladie.

Le chien a été testé positif pour le même type de monkeypox que l’un des propriétaires.

Selon le rapport, les hommes ont déclaré avoir laissé leur chien dormir avec eux. Dès l’apparition des premiers symptômes chez eux, mais avant que les symptômes n’apparaissent chez le chien, ils se sont assurés que leur animal ne s’approche pas d’autres animaux ou de personnes.

On ne sait pas encore si un chien infecté pourra transmettre le virus à l’homme. Cependant, les animaux de compagnie qui vivent en contact étroit avec une personne qui a présenté des symptômes de monkeypox doivent être isolés à la maison et à l’écart des autres animaux et des personnes pendant 21 jours, selon les Centers for Disease Control and Prevention. Les personnes infectées ne doivent pas s’approcher des animaux et – si possible – demander à quelqu’un d’autre dans le ménage de prendre soin de l’animal. (ČTK)

Olivie Bourdillon

"Introverti. Érudit des médias sociaux. Nerd du bacon. Gourou de Twitter. Défenseur de l'alimentation totale. Passionné de culture pop professionnelle. Amateur d'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.