L’Allemagne, la France, la Belgique et le Canada ont signalé les premiers cas de singes infectés par la variole – Humain – Science et technologie

Suite à la détection de la variole dans plusieurs pays européens cette semaine, l’Allemagne, la France, la Belgique et le Canada ont également confirmé les premiers cas de cette maladie rare. L’Australie soupçonne une infection chez un homme qui revient d’un voyage en Europe.

La variole est une maladie virale rare dont les manifestations sont similaires à la variole, mais généralement avec des manifestations plus bénignes.

Le premier cas en Allemagne a identifié aujourd’hui l’institut de microbiologie militaire local près de Munich. La personne infectée a développé une éruption cutanée caractéristique, a indiqué l’institut sans plus de détails.

En France, la maladie s’est manifestée chez un homme de 29 ans arrivé d’un pays où le virus se propage déjà, a annoncé aujourd’hui le bureau de santé français. L’évolution de la maladie n’est pas grave, elle est donc traitée en isolement à domicile. Il est infecté en région parisienne.

Lire aussi L’Allemagne, la France, la Belgique et le Canada ont signalé les premiers cas de singes atteints de variole

Les deux premiers événements ont également été signalés par la Belgique. L’infection s’est produite chez deux personnes d’endroits différents, qui ont cependant récemment assisté à la même fête dans un lieu non précisé. Les deux ont une évolution bénigne de la maladie.

Le virlogue Steven Van Gucht de l’agence belge de santé publique Sciensano a déclaré à Reuters qu’il s’attendait à une nouvelle augmentation des cas, mais la Belgique a déclaré qu’il serait en mesure de maîtriser le virus.

L’Agence canadienne de santé publique a déclaré jeudi qu’elle avait confirmé les deux premiers cas de la maladie, qui étaient jusqu’à présent connus principalement d’Afrique. Les autorités québécoises enquêtent sur un total de 17 suspects.

La maladie a été confirmée cette semaine par la Grande-Bretagne, l’Italie, la Suède et l’Espagne, entre autres. Il a fait état de 14 autres personnes infectées aujourd’hui, portant à 21 le nombre total de cas confirmés. Les États-Unis ont découvert mercredi un cas de variole chez un homme du Massachusetts qui avait déjà visité le Québec.

Les autorités australiennes ont déclaré avoir identifié un cas probable de variole chez un homme de 40 ans récemment revenu d’Europe à Sydney. Ses symptômes bénins correspondent jusqu’à présent à la variole, a déclaré le ministère de la Santé de la Nouvelle-Galles du Sud.

rvc02 Lire aussi Variole du singe ? Les premiers cas sont survenus en Amérique, mais aussi en Europe

La variole a été enregistrée pour la première fois en République démocratique du Congo dans les années 1970. Le nombre de cas en Afrique de l’Ouest a augmenté au cours de la dernière décennie. Les symptômes de la maladie comprennent de la fièvre, des maux de tête et des éruptions cutanées, qui apparaissent généralement d’abord sur le visage, puis se propagent dans le reste du corps.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le virus se transmet par contact étroit avec les tissus et les fluides corporels infectés, ainsi que par des gouttelettes. La transmission peut également se produire par des matériaux contaminés, tels que le linge de lit.

Napoleon Favre

"Lecteur. Voyageur évangéliste. Internetaholic indépendant. Fier spécialiste du Web. Passionné de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.