La proportion de femmes a changé après les élections : c’est ainsi que les Français ont établi leur parlement, combien de sièges les femmes ont-elles ?

Dans le nouveau parlement français, un peu moins de femmes que lors de la précédente période électorale, où elles représentaient près de 40% de l’assemblée, a indiqué lundi l’agence AFP. La France – selon l’AFP – est à la traîne en matière d’égalité des sexes en politique.

Dans le classement de la représentation des femmes dans les parlements nationaux, établi par l’organisation internationale Union interparlementaire (UIP), la France arrive dernièrement au 33e rang sur 185 places.

En 2017, les électeurs ont « réassemblé » le Parlement français avec leurs votes, où les femmes ont obtenu 39 % des sièges – soit 12 points de pourcentage de plus qu’en 2012 et plus de trois fois par rapport à 2002, alors qu’il n’y avait que 12 femmes au parlement français pour cent.

Après le second tour des élections de dimanche, le parlement français comptera 215 femmes députées – 37,26% – tandis que les hommes occuperont 362 sièges, selon les calculs de l’AFP.


La parité la plus faible a – tout comme en 2017 – le parti de droite Les Républicains (LR), qui comptera 61 députés au parlement, dont seulement 18 femmes, soit 29,5 % en pourcentage.

En revanche, la nouvelle alliance de gauche Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES), dirigée par le dirigeant d’extrême gauche de 70 ans Jean-Luc Mélenchon, compte désormais 43,6 % de femmes dans ses rangs.

Irène Belrose

« Fanatique de musique. Penseur maléfique. Accro au café. Spécialiste du voyage. Créateur. Praticien de l’Internet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.