Le virus de la variole se propage dans le monde

La maladie est similaire à la variole.

Suite à la détection de la variole dans plusieurs pays européens cette semaine, le Canada, l’Australie et la France ont également confirmé les premiers cas de cette maladie rare. Reuters a rapporté vendredi 20 mai.

L’Agence canadienne de santé publique a indiqué jeudi 19 mai qu’elle avait confirmé les deux premiers cas de la maladie, connue jusqu’à présent principalement en Afrique. Les autorités québécoises enquêtent sur un total de 17 suspects.

Le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie et la Suède, entre autres, ont confirmé la maladie cette semaine. Les États-Unis ont découvert mercredi 18 mai un cas de variole chez un homme du Massachusetts qui avait déjà visité le Québec.

En Australie, le trentenaire, arrivé de Grande-Bretagne à Melbourne lundi 16 mai, est contaminé, selon le ministère de la Santé de l’Etat de Victoria.

A Sydney, ils ont identifié un cas suspect de la maladie. Il est dans la quarantaine et a récemment voyagé en Europe. Cependant, cette suspicion n’a pas encore été confirmée par des tests.

Après leur retour en Australie, les deux hommes ont présenté des symptômes légers avec des symptômes cliniques de variole, ont déclaré des responsables locaux de la santé.

En France, un homme de 29 ans arrivé d’un pays où le virus se propage déjà, a annoncé vendredi l’office de santé français. L’évolution de la maladie n’est pas grave pour lui, il est donc traité en isolement à domicile. Il habite en région parisienne.

Napoleon Favre

"Lecteur. Voyageur évangéliste. Internetaholic indépendant. Fier spécialiste du Web. Passionné de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.