Rallye Dakar 2022 : la France envisage d’annuler la course, soupçonnée d’attentat terroriste

PARIS. La France envisage d’annuler le rallye Dakar en cours après une explosion en Arabie saoudite, qui a grièvement blessé un coureur français et fait l’objet d’une enquête par les autorités comme une possible attaque terroriste.

Le ministère des Affaires étrangères en a fait part vendredi, a indiqué l’agence AFP. Les concurrents slovaques prendront également le départ de la prestigieuse épreuve.

« Nous pensons qu’il serait peut-être préférable d’annuler cet événement sportif… Cette question reste ouverte. Il y a peut-être eu un attentat terroriste à Dakar », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian à BFM.

Les autorités françaises ont enquêté sur l’incident du 30 décembre, lorsque l’explosion a frappé les participants du Dakar à Djeddah. Philippe Boutron, un chauffeur de 67 ans, a subi de graves blessures à la jambe et a dû être opéré avant de retourner dans son pays d’origine.

Il y avait cinq personnes dans la voiture, tous citoyens français. Selon l’un des Thierry Richard, il ne fait aucun doute que la cible était une voiture. « C’était une attaque, ils nous ont fait exploser », a-t-il déclaré à l’AFP.

L’événement automobile légendaire commençait traditionnellement à Paris et se terminait à Dakar, mais après des menaces de sécurité sur la route en Afrique du Nord, il se tient en Amérique du Sud depuis 2009 et en Arabie Saoudite depuis 2020.

La 44e édition de cette année a débuté le 1er janvier et culminera le 14 janvier à Djeddah.

Séverin Garnier

"Géek des réseaux sociaux. Accro à la bouffe. Organisateur d'une humilité exaspérante. Expert en télévision primé. Pionnier de la culture pop. Passionné de voyages."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.